Le troisième ligne centre du Stade Toulousain Louis Picamoles lors d'un match de Coupe d'Europe contre les Anglais de Bath, le 18 janvier 2015.
Le troisième ligne centre du Stade Toulousain Louis Picamoles lors d'un match de Coupe d'Europe contre les Anglais de Bath, le 18 janvier 2015. - F. Lancelot / Sipa

Le président Jean-René Bouscatel l’a assuré, ce jeudi lors de la présentation de ses vœux à la presse dans un salon d’Ernest-Wallon. Le Stade Toulousain va considérablement modifier son effectif « dans les deux ou trois ans à venir ».

Mais s’il perdra en fin de saison Louis Picamoles (29 ans), qui s’est engagé avec les Anglais de Northampton, le club « ne recrutera pas spécifiquement à ce poste » de troisième ligne centre, assure Bouscatel.

>> A lire aussi : Louis Picamoles s’exilera en Angleterre à la fin de la saison

« Nous avons deux jeunes de qualité avec Gillian Galan et Edwin Maka, ainsi que des 3e lignes polyvalents », explique le président stadiste. Il va toutefois falloir que le Français de 24 ans et le Tongien de 22 ans soient enfin épargnés par les blessures et gagnent en régularité pour faire oublier l’international tricolore aux 51 sélections, « l’un des meilleurs numéros 8 du monde » selon Bouscatel.

« Un choix personnel que je connaissais depuis plus d’un an »

« C’est un petit déchirement de voir Louis partir, poursuit-il. C’est un choix personnel que je connaissais déjà depuis plus d’un an. Je pensais qu’il allait peut-être oublier son projet, mais il ne l’a pas oublié… »
 

Mots-clés :