Les deux chapiteaux romans du XIIe siècle retrouvés lors des fouilles de la place Saint-Sernin à Toulouse.
Les deux chapiteaux romans du XIIe siècle retrouvés lors des fouilles de la place Saint-Sernin à Toulouse. - Toulouse Métropole

Jean Dominique, notaire de son état, est mort le 12 avril 1283. Mais cet éminent juriste proche du Comte de Toulouse - et prêteur sur gages à ses heures - a resurgi du passé à la faveur de la torpeur estivale.

Dans le cadre du diagnostic archéologique mené actuellement autour de la célèbre basilique Saint-Sernin, sa pierre tombale, tout en marbre avec épitaphe et armoiries s’il vous plaît, a été retrouvée dans les vestiges de l’ancien cloître de l’abbaye aujourd’hui disparue.

 

/photo/1

 

Ils seront restaurés et étudiés

Mais ce témoignage précieux n’est pas le seul trésor à avoir vu le jour. La mairie vient d’annoncer la découverte de deux chapiteaux romans, datés du début de XIIe siècle. Ils étaient enfouis sous les fondations d’un mur dont la construction remonte au XIXe siècle. « Ces vestiges sont plutôt rares et leur découverte est d’autant plus exceptionnelle (…) qu’ils sont dans un très bon état de conservation », précise le Capitole.

Toulouse : Sous les pavés de Saint-Sernin, nos ancêtres du Moyen-Âge

Comme les autres vestiges, les deux chapiteaux ont été transférés pour nettoyage dans les ateliers de restauration de la Ville. Ils feront ensuite l’objet « d’une étude approfondie ».

Le diagnostic en cours est un préalable au réaménagement de cette célèbre place de Toulouse par l’urbaniste catalan, Joan Busquets. A l’avenir, l’emplacement de l’ancien cloître pourrait être symboliquement matérialisé au sol.

Mots-clés :