Toulouse: Une e-pharmacie qui a du cachet

SANTE La start-up Unooc propose des médicaments et produits de beauté à des prix compétitifs...  

Maureen Valade

— 

Le site toulousain enregistre 5.000 commandes par mois

Le site toulousain enregistre 5.000 commandes par mois — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

15.600. C’est le nombre de médicaments douteux saisis par les douanes en Midi-Pyrénées l’année dernière. Ce fléau qui s'amplifie a de quoi inquiéter les consommateurs en ligne, d'autant qu'un comprimé sur deux vendus sur le Net serait une contrefaçon.

Une problématique bien repérée par trois jeunes toulousains qui se sont lancés en 2013 dans l’aventure Unooc, une start-up récemment intégrée à l'Incubateur Midi-Pyrénées et qui connaît aujourd’hui son heure de gloire. 

Des achats sécurisés

Les 100 e-pharmacies qui proposent des médicaments ou des produits de beauté sur Unooc sont toutes certifiées par l’Agence Régionale de Santé (ARS). L’objectif des fondateurs est de faire du site une référence, imperméable aux médicaments illégaux, pour acheter en ligne en toute sérénité.

En plus d'éviter le déplacement dans une officine, l'idée est aussi de permettre aux visiteurs de comparer facilement les prix, plutôt compétitifs, des médicaments proposés.

Le site enregistre pour l'instant 150.000 visiteurs mensuels, dont 5.000 franchissent le pas de l'achat.