Un homme lit le dernier numéro de Charlie Hebdo à Paris le 13 janvier 2015
Un homme lit le dernier numéro de Charlie Hebdo à Paris le 13 janvier 2015 - Bertrand Guay AFP

Difficile de mettre la main sur le dernier numéro de Charlie Hebdo, publié mercredi dernier après les attaques terroristes... La frustration de certains lecteurs potentiels peut même tourner à l’accès de rage.

C’est le cas d’une femme vendredi matin à Toulouse, dont le cas est relaté ce mardi par La Dépêche du Midi. Impatiente de se procurer l’hebdomadaire satirique, celle-ci a remonté la queue qui s’était formée devant un tabac-presse de l’avenue de l’Hers.

Coup de poing et plaquage

Elle s’est rendue derrière le comptoir pour vérifier les dires du couple de buralistes, qui assurait ne plus avoir de Charlie à vendre, en renversant tout sur son passage et en arrachant le terminal de paiement pour cartes bancaires.

La femme s'est finalement emparée d'un exemplaire de l’hebdo, qui était réservé par un autre client. «Mon mari l’a stoppée avant qu’elle ne sorte, raconte la buraliste au quotidien régional. Elle lui a mis un coup de poing, puis il a essayé de la calmer en la plaquant au sol.» La cliente, qui ne serait pas une habituée des lieux, a ensuite repris ses esprits. La patronne devrait porter plainte au commissariat, images de la caméra de vidéosurveillance à l’appui.

Mots-clés :