Pin-Balma, poumon vert de l'agglo ?

URBANISME Créer un Central Park à quinze minutes de la place du Capitole. C'est l'ambition de la communauté d'agglo...

B. C.

— 

Créer un Central Park à quinze minutes de la place du Capitole. C'est l'ambition de la communauté d'agglomération du Grand Toulouse qui vient de lancer un appel d'offres pour étudier la faisabilité d'un parc urbain sur Pin-Balma. Située à l'est de la Ville rose, cette petite commune a une superficie de 650 hectares. « Trois cents hectares, actuellement en zone agricole ou naturelle, peuvent être aujourd'hui valorisés et  préservés. Transformer ces  terrains en une véritable campagne de ville, en parc urbain serait un atout formidable », insistait François Chollet, président délégué du Grand Toulouse, lors  du dernier conseil de communauté. Un enthousiasme partagé par le maire du  village. « Nous sommes  dans un lieu remarquable. Ici ce sont des coteaux  et cela se prête bien à la philosophie d'un tel projet.  Mais il ne faut pas le voir à l'échelle de la commune, mais à celle de l'agglomération.Dans trente ans, elle  se sera encore étendue de part et d'autre de ce nouvel espace vert », insiste Jacques Diffis.En attendant de connaître les résultats de l'étude, il sait déjà que si le projet se fait  il faudra revoir les dessertes routières, aménager des lacs ou des pistes de roller. Mais aussi négocier avec les propriétaires des terrains concernés, qui n'appartiennent pas tous à la commune.

habitants La commune recense moins de 1000 habitants. Selon le maire, cette démographie ne devrait pas exploser car peu de projet de constructions sont prévus.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.