L'humoriste Malik Bentalha (troisième en partant de la gauche) au Stadium de Toulouse, avec les joueurs du TFC Regattin, Ahamada et Ben Yedder.
L'humoriste Malik Bentalha (troisième en partant de la gauche) au Stadium de Toulouse, avec les joueurs du TFC Regattin, Ahamada et Ben Yedder. - Twitter/TFC

Paris, Lyon, Toulouse. Non, ce n’est pas le podium final de la Ligue 1 2014-2015 imaginé par un voyant audacieux. Il s’agit juste du trio de tête des clubs de L1 dans une étude publiée par les cabinets de conseil Kurt Salmon et Kantar et l'école de management Audencia. Le document évalue la stratégie et le positionnement des clubs sur Internet et les réseaux sociaux.

Une communication audacieuse sur le web

Le TFC se classe donc derrière Paris et Lyon, mais devant Marseille. Le club violet est récompensé pour sa communication audacieuse sur le web. Comme lorsqu’il s’agit de chambrer Zlatan Ibrahimovic ou d'inviter des humoristes (Thomas Ngijol et Fabrice Eboué, Malik Bentalha) à participer à ses délires. Dernier coup d’éclat en date: le faux piratage du site internet par un «yeti», réalisé avec un réseau de stations de ski…

Six critères retenus

Consacrée «aux usages des acteurs du sport français en matière de médias sociaux et de stratégie internet», l’étude de Kurt Salmon, Kantar et Audencia porte au total sur 150 acteurs du monde du sport (clubs, événements, athlètes, fédérations, équipementiers...). Ces différents acteurs ont été étudiés et notés sur six critères: «cadre général, expérience d'usager, social média, e-commerce, Facebook et Twitter».

Mots-clés :