Tout roule pour les food trucks

gastronomie Les camions ambulants de restauration rapide se développent dans la Ville rose

Julie Rimbert

— 

Depuis un an, de drôles de gourgonnettes prennent place le midi devant les entreprises, sur les parkings des supermarchés ou sur des emplacements publics. Les food trucks, ces camions ambulants qui proposent une restauration rapide, sont déjà une trentaine dans l'agglomération toulousaine. S'il est moyennement apprécié par les restaurateurs qui y voient une concurrence déloyale, ce concept venu des Etats-Unis plaît aux salariés le midi.

L'espace public saturé


Bouche B, le dernier à s'être lancé le 7 octobre, sillonne l'agglomération en s'installant chaque jour au pied des bureaux. Geoffroy Moulas, 26 ans, a profité de ce créneau porteur pour créer son propre business. Il propose des burgers gourmands, concoctés avec des produits frais et du terroir comme du foie gras, du Rocamadour ou du magret. «Depuis le lancement, nous vendons entre 40 et 50 sandwichs gastronomiques tous les midis, ce qui nous permet d'être déjà rentables, souligne le jeune chef d'entreprise, qui a commencé dans la banque. Nous avons pour projet de nous installer en ville le soir et de faire aussi des livraisons à domicile.» Bouche B vise un chiffre d'affaires de 180 000 euros la première année. Face à ce développement rapide, la mairie de Toulouse peine à trouver de nouveaux emplacements disponibles. Elle plébiscite cependant cette nouvelle offre commerciale qui convient aux zones d'activités. «L'espace public n'étant pas extensible, la plupart sont désormais installés sur des zones privées. Mais nous tentons de dégager 3 ou 4 nouvelles places sur la voie publique pour répondre aux besoins de ces commerçants ambulants», assure Isabelle Hardy, adjointe au maire chargée du commerce.

■ Version Ch'ti ou étudiante

Les propositions des food trucks sont variées et souvent adaptés à la clientèle visée. Ainsi, celui lancée en février par le CROUS, Côté Resto U, propose des sandwichs aux étudiants de la fac de Médecin à des prix défiant toute concurrence. Dans le nord ouest toulousain, près du secteur aéronautique, le Hans'l & Bretz'l vend des spécialités allemandes. Et à Cugnaux, les amateurs d'esprit nordiste retrouvent avec la Ch'ti Frite l'ambiance des baraques à frites.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.