BeIN Sport, nouvelle chaîne d'Al-Jazira, lancée ce vendredi à 19h

9 contributions
Publié le 1 juin 2012.

MÉDIAS - Celle-ci est entièrement dédiée au sport...

Attendue par certains téléspectateurs, redoutée par certains acteurs, BeIN sport, la chaîne sportive d'Al-Jazira commence à émettre ce vendredi à 19h. Une deuxième chaîne incluse dans l'offre sera disponible en juillet. L'offre coûte plus ou moins 11 euros par mois selon les fournisseurs (Bouygues, Free, Alice, Orange et tous les autres diffuseront la chaîne).

Au programme, beaucoup de foot. Le vice-président en charge des programmes, Charles Biétry, a égrené les compétitions à coups de 100% lors d’une conférence de presse la semaine dernière: 100% de la Ligue 1, 100% de la Ligue des champions, de la Ligue Europa, de la Liga, de l'Euro 2012. Mais aussi du basket, du rugby, 100%, encore, de la Ligue Celtique. «Ce ne seront pas des chaînes de football mais des chaînes omnisports», a souligné Charles Biétry, qui précise qu’une large place sera laissée au direct.

Robert Pirès parmi les consultants

«Au-delà de cette offre, on veut surtout privilégier une nouvelle approche, précise le vice-président en charge des programmes. Une approche sociale. Par exemple, on a choisi de diffuser le championnat de France de handball féminin, certes parce que le niveau technique y est excellent, mais aussi parce qu'il fournit de très belles histoires», a-t-il expliqué.

Le tout est encadré par une équipe de 56 journalistes – à la «moyenne d'âge inférieure à 30 ans si je m'exclus», a rigolé Biétry - dont Alexandre Ruiz, François Pécheux ou Mary Patrux. Parmi les consultants, Robert Pires ou encore Grégory Coupet, «mais aussi beaucoup de débutants, choisis parce que je leur fais confiance et qu'ils vont apporter quelque chose de nouveau», a déclaré Biétry.

Si le président, Nasser al-Khelaïfi, n'a pas souhaité donner de chiffres concernant les moyens de la chaîne, les équipes de BeIN Sport ont tenu à rassurer. «On ne veut priver personne du sport qui est accessible gratuitement, comme le Tour de France, le rugby ou Roland-Garros. On ne fait de propositions d'exclusivité que si aucune chaîne n'est intéressée», assure Charles Biétry.

A.C. avec A.G.
publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr