«Star Wars»: Pourquoi vous ne verrez pas la vraie «Guerre des étoiles» sur TF1

CULTE TF1 continue son intégrale de « Star Wars » avec l’épisode par où tout a commencé, « Un Nouvel espoir », un film que George Lucas a revisité et révisé de nombreuses fois, au point de le dénaturer ?….

V. J.

— 

Chewbacca et Han Solo dans Star Wars

Chewbacca et Han Solo dans Star Wars — NANA PRODUCTIONS/SIPA

  • En 1997, George Lucas sort en salles et en DVD une « Special Edition » de la trilogie où il restaure mais « révise » aussi les trois épisodes originaux.
  • La scène « Han shot first » de l’épisode IV, Un nouvel espoir a été revisité quatre fois par le réalisateur.

Depuis la sortie des Derniers Jedi, son réalisateur Rian Johnson se retrouve sous le feu des critiques de fans de Star Wars, qui lui reprochent de trahir la saga, sa mythologie et ses personnages. Il goûte ainsi à ce qu’a vécu George Lucas avec la prélogie, mais aussi avec la trilogie originale, dont TF1 diffuse l’Episode IV, Un Nouvel espoir, mardi soir, dans le cadre de son intégrale qui se clôturera avec la première en clair du Réveil de la Force.

>> A lire aussi : Le 8e épisode de «Star Wars» pulvérise la barre du milliard de dollars de recettes dans le monde

Restauration ou révisionnisme

Pourtant, lors des sorties salles entre 1977 et 1983, tout va bien dans le meilleur des mondes, Star Wars invente le blockbuster, impose George Lucas comme maître de Hollywood, et fait rêver des millions d’enfants et de fans à travers le monde. Mais l’histoire d’amour dure à peine plus d’une décennie, jusqu’en 1997, date à laquelle George Lucas sort, en salles et en VHS, une « Special Edition » de la trilogie originale, plus proche de sa (nouvelle ?) vision. La boîte de Pandore est alors ouverte, car le cinéaste ne se contente pas de restaurer les films numériquement, il les « révise ».

C’est d’ailleurs La Guerre des étoiles, devenu ensuite Un Nouvel espoir, qui subit le plus de révisions à hauteur de 10 millions de dollars, soit plus d’un tiers de son budget d’origine, contre cinq millions pour L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi. Nouveaux effets spéciaux, décors refaits à l’ordinateur, extraterrestres maintenant numériques à l’instar de Jabba le Hut…, la liste des changements, même infimes, est longue, mais ils se cristallisent tous autour d’une scène, la fameuse scène de « Han shot first ».

>> A lire aussi : Mark Hamill et Carrie Fisher auraient flirté sur le tournage de la saga de «Star Wars»

Han Solo d’antihéros à héros

A la Cantina, Han Solo est coincé à une table par le chasseur de primes Greedo, et le tue d’un coup de blaster. Ça, c’est pour la version de 1977, car vingt ans plus tard, c’est Greedo qui lui tire dessus en premier et le rate à quasiment bout portant, Han ne le tuant alors qu’en légitime défense. Un changement visuel donc, mais aussi moral, car Han Solo est alors dépeint comme un simple héros, et non plus en antihéros.

George Lucas a beau soutenir que c’était son idée d’origine, qu’il ne voulait pas faire de Han Solo un tueur de sang-froid, mais le mal est fait, et le désamour des fans grandissant. Car George Lucas ne s’arrête pas là, et continue au gré des ressorties DVD ou Blu-ray à modifier les films. En 2004, Han et Greedo tirent ainsi en même temps, et en 2011, la scène est raccourcie de quelques plans. C’est cette version que vous découvrirez sur TF1. Cette fois, c’est la bonne ?

>> A lire aussi : Le créateur de Dark Maul révèle les petits secrets de George Lucas

George Lucas versus le reste du monde

« Certaines modifications sont si débiles que je me demande s’il ne le fait pas exprès pour énerver les fans, explique Alexandre O. Philippe, réalisateur du documentaire The People vs. George Lucas, qui revient sur la relation d’amour-haine entre les fans et le réalisateur. Il a dit que les négatifs de la trilogie originale avaient été altérés par le travail sur la “Special Edition”, qu’il était impossible de les réutiliser. Comment a-t-il pu, lui qui a lutté contre la colorisation des films noir et blanc, qui connaît l’importance de l’histoire du cinéma ? » George Lucas veut qu’il n’y ait qu’un Star Wars, son Star Wars.

Mais la saga lui appartient-elle encore ? Disney, qui s’est offert Lucasfilm en 2012, a déjà indiqué qu’il ne prévoyait pas de ressortir la trilogie originale non altérée, bien que le récent rachat de la Fox, détentrice des droits de distribution d’Un Nouvel espoir, a fait naître un nouvel espoir (duh). Mais les fans n’ont pas attendu Hollywood pour se réapproprier Star Wars, et dès 2010, plusieurs d’entre eux se sont réunis pour créer une «Despecialized Edition» en utilisant toutes les sources à disposition : Blu-ray, DVD, LaserDisc, copies 35, 70 et 16 mm, etc. Star Wars - Episode IX : Les Derniers fans ?