Miss France: Pour Sylvie Tellier, qui se dit «féministe», le concours sert les droits des femmes

CONVICTION Sylvie Tellier, la directrice de la société miss France, a expliqué que l'édition 2018 du concours était dédiée à la cause des femmes parce qu'elle était féministe...

Claire Barrois

— 

Sylvie Tellier, la directrice de la société miss France, le 26 septembre 2017.

Sylvie Tellier, la directrice de la société miss France, le 26 septembre 2017. — LaurentVu/SIPA

Miss France est-elle en train de devenir féministe ? C’est en tout cas le chemin que semble emprunter le concours. Cette année, la cérémonie sera dédiée à la cause des femmes et servira à dénoncer les violences qui leur sont faites. A cette occasion, Sylvie Tellier a fait une petite mise au point sur ses convictions féministes.

« Mobilisons-nous, parlons-en »

« C’est quelque chose qui nous semble important, a expliqué la directrice de la société miss France à BFM. Nous sommes dans le cadre d’un divertissement, mais justement, un divertissement où trente jeunes femmes seront sur scène, trente jeunes femmes qui vont compter pour l’avenir. Elles ont entre 18 et 25 ans, elles vont faire demain, et il est important pour nous de continuer, de dire aux gens : "Mobilisons-nous, parlons-en". Il y a encore trop de femmes qui sont mortes sous les coups de leur conjoint l’an dernier et il faut en parler. »

« On peut être Miss France et féministe, martèle-t-elle. On a le droit. Je suis féministe. Miss France a changé ma vie, vous ne seriez pas en train de me demander ce que je pense des causes et des droits des femmes si je n’avais pas été Miss France et rien que pour ça, je pense que les féministes ont tort. » La directrice répondait ici directement aux critiques de l’association Osez le féminisme qui trouvait « dommage que la seule soirée de l’année dédiée aux femmes à la télévision, cultive l’idée de la femme objet. »

>> A lire aussi : Miss France: «Osez le féminisme!» dubitative sur la soirée consacrée aux violences faites aux femmes