«Nouvelle Star»: Audiences en berne, fin de saison sacrifiée... Autopsie d'un gros gâchis

TELECROCHET M6 diffuse ce mercredi soir à 21 heures et 23h40 ses deux émissions en public avant la finale du 20 décembre. La dernière ligne droite d’une treizième saison qui, malgré ses qualités, n’a pas vraiment séduit les téléspectateurs…

Fabien Randanne

— 

Les finalistes de la saison 13 de «Nouvelle Star».

Les finalistes de la saison 13 de «Nouvelle Star». — Aurelien FAIDY/M6

  • M6 diffuse ce mercredi soir deux émissions de « Nouvelle Star » l’une à la suite de l’autre.
  • Malgré une nouvelle formule plus rythmée et assez efficace, le télécrochet n’a pas trouvé son public.

Audiences décevantes, fin de saison sacrifiée, indifférence du public… S’il fallait se pencher sur les grosses injustices de l’année télé écoulée, la treizième saison de Nouvelle Starserait en tête de liste.

Pour être honnête, lorsque M6 a annoncé au printemps le retour de son télécrochet culte, on faisait partie des sceptiques. L’émission, déjà ringardisée par The Voice, semblait à bout de souffle après son passage sur C8. Or, la chaîne et la société de production Freemantle ayant bien conscience de cela ont planché sur une version modernisée d’une formule éculée.

Moins de « casseroles »

Fini les travellings sur les files d’attente lors des auditions, remisées au placard les « casseroles », écourtées les épreuves du théâtre… Nouvelle Star a fait son retour le 1er novembre avec un montage plus rythmé, en alternant les lieux de tournages plutôt que de se focaliser sur une ville par émission et en y allant mollo sur les participants qui chantent faux. Une heureuse surprise qui n’a pourtant pas enchanté le public. La première émission a été suivie par « seulement » 2,5 millions de téléspectateurs. Ce qui est plus que le lancement de la saison 12 l’an passé sur C8 (937.000) mais bien moins que les 3,8 millions de curieux qui étaient au rendez-vous pour le coup d’envoi de la saison 8 en 2010, la dernière diffusée sur M6.

Et ça ne s’est pas arrangé les semaines suivantes : l’émission a décroché pour stagner aux alentours des 1,8 million de téléspectateurs (hormis une petite remontée à 2 millions le 22 novembre).

Le nouveau jury était moins dans la punchline

Difficile d’expliquer pourquoi la mayonnaise n’a pas pris. Si le nouveau jury, composé de Benjamin Biolay, Cœur de Pirate, Dany Synthé et Nathalie Noennec, était moins dans la punchline qu’un André Manoukian ou une Marianne James, il n’en était pas moins légitime. Sa trop grande bienveillance n’a visiblement pas été appréciée. Pire, Cœur de Pirate a été raillée sur les réseaux sociaux, accusée d’être trop sensible.

Shy’m a quant à elle tapé dans l’œil des observateurs des médias : à l’écoute des candidats, comme une bonne copine, lors des auditions, elle s’est montrée à la hauteur du rôle d’animatrice de prime time – les téléspectateurs le constateront ce mercredi soir.

M6 se tire une balle dans le pied en renonçant à presque tous les directs

Côté candidats, le niveau était au rendez-vous, avec des profils moins « pros » mais complémentaires de ceux de The Voice. Certains ont offert de vrais moments d’émotion, tels que Yadam qui a repris Crier tout bas de Cœur de Pirate, Azza qui a entonné en arabe Ala Bali de Sherine ou Ashley, bouleversante avec son interprétation de Je sais pas de Céline Dion.

Les bons ingrédients étaient réunis, mais peu ont voulu de cette recette. L’instauration du « Star Pass », permettant à un candidat de sauter plusieurs étapes, n’a pas pu, à lui seul, huiler la mécanique du suspense. Pire : en annonçant que seule la finale serait en direct et que les autres primes en public seraient enregistrées, M6 s’est tiré une balle dans le pied. Car, en cherchant ainsi à limiter les risques, elle donnait l’impression de ne pas vraiment croire au potentiel de son programme. Résultat : alors que la finale aurait pu se tenir en janvier, elle a été fixée au 20 décembre et le nombre de primes en public a été réduit à trois…

La loi « de l’emmerdement maximum » et miracle de Noël

Comme si cela ne suffisait pas niveau déprime, la chaîne a déprogrammé l’émission de mercredi dernier afin de rendre hommage à Johnny Hallyday. Catastrophe d’audience : le concert du rockeur au Parc des Princes en 1993, diffusé ce soir-là, n’a été suivi que par 700.000 personnes… Aussi, ce mercredi, pour tenir son calendrier, M6 doit diffuser les deux demi-finales l’une à la suite de l’autre. Une affaire qui devrait se finir aux alentours de 2 heures du matin (!) Et pour parachever la loi de Murphy (dite « de l’emmerdement maximum ») qui régit cette saison de Nouvelle Star, les jeunes chanteurs devront affronter la concurrence, au même moment, de la finale de Danse avec les stars (TF1). Et on ne vous parle pas des téléspectateurs potentiels qui auront déserté leur salon pour découvrir le nouveau « Star Wars » en salle le jour de sa sortie…

Il n’y a plus qu’à espérer un miracle de Noël en avance, car l’émission diffusée ce soir, au tournage de laquelle 20 Minutes a assisté, remplit parfaitement sa fonction divertissante. On n’a franchement aucune envie d’enterrer l’émission trop vite. On espère même une quatorzième saison…