Cette fois, c’est la bonne, Rost a vraiment quitté le plateau de 20h Foot sur CNews. Vendredi dernier, le rappeur et président de « Banlieues actives » s’était levé de son siège et avait failli partir à la suite du clash avec Pascal Praud autour de l’affaire Evra et des insultes racistes que le joueur a subies toute sa carrière. «  Arrêtez de mettre les insultes racistes à tout bout de champ. Ça suffit. C’est intolérable », avait hurlé le présentateur.

>> A lire aussi : Pascal Praud agresse le chroniqueur Rost sur la question du racisme dans l'affaire Evra

« Vous avez éveillé l’instinct primaire de la fachosphère »

Les deux hommes se sont retrouvés lundi soir pour s’expliquer, et Rost n’a pas été tendre avec le journaliste : « Vous avez utilisé des mots qui, pour moi, avaient éveillé justement l’instinct primaire de la fachosphère, c’est-à-dire que vous vous êtes arrêté au mot "racisme", alors que j’étais en train de présenter un contexte. On ne peut pas instrumentaliser les choses, il y a des mots qui ont des résonances. C’est pour cela que j’ai été en colère après vous ! A un moment, vous orientez le débat sur un sujet qui n’était même pas du tout mon propos. »

>> CNews: Pascal Praud et Eugénie Bastié prennent une leçon de journalisme

Conséquence, il ne reviendra plus : « Je ne peux plus rester dans cette émission avec la bonne humeur qui me correspond. » Pascal Praud l’a alors accusé d’instrumentaliser lui aussi le plateau : « Vous êtes venu là pour qu’en sortant les gens vous disent "bravo". Vous êtes otage de ceux qui vous ont attaqué. » Rost a conclu : « Chacun doit reconnaître ses torts. Vous avez excité les fachos en déviant le débat. Nous aurons cette conversation en privé. » Rideau.