Roselyne Bachelot, animatrice de « La République LCI » au côté de Julien Arnaud sur LCI, a répondu aux questions de Charles Decant pour PureMédia. L’occasion pour elle de revenir sur la polémique de Salut les terriens ! qui a secoué les médias et sur la prédiction de Raquel Garrido.

>> A lire aussi : VIDEO. Quand Raquel Garrido se réjouit du succès de la manifestation des Insoumis deux jours avant

Une confusion « extrêmement gênante »

Cette dernière, porte-parole de la France Insoumise et chroniqueuse pour C8 dans l’émission de Thierry Ardisson, avait vanté le succès de la manifestation des insoumis deux jours avant qu’elle n’ait eu lieu. Pour Roselyne Bachelot c’est « quand même un peu dommage ». La confusion entre porte-parole et chroniqueuse est en effet pour elle « extrêmement gênante et elle a été prise la main dans le sac. Elle ne fait plus de l’information ou de la chronique, mais de la désinformation en présentant une manifestation comme un succès - d’autant que tous les observateurs ont convenu que c’était une déception ».

C8 ne s’arrête plus et continue dans sa lancée de polémique

>> A lire aussi : VIDEO. «Salut les Terriens»: Baffie et Ardisson réagissent à la polémique (et ne s'excusent pas)

C’est ensuite au tour à présent du présentateur de l’émission de C8 qui avait comparé les signalements au CSA à l’époque de 1942 « où les Français avaient déjà une fâcheuse tendance à dénoncer ». L'émission de Thierry Ardisson a été signalée par de nombreux téléspectateurs après une séquence où Baffie soulevait la jupe de Nolwenn Leroy. Pour l’ancienne ministre, la chanteuse a été victime « d’une agression insupportable » et s’indigne de la comparaison douteuse de Thierry Ardisson : « ça revient à traiter le CSA de collabos, et les gens qui ont été choqués sont mis sur le même plan que ceux qui dénonçaient les juifs. Ce n’est pas possible, on ne peut pas tenir de tels propos. ». Elle précise que l’autorité de régulation qu’est le CSA est une « institution de la République et en tant que telle il mérite d’être respecté ».

Les signalements au CSA ont quadruplé entre 2015 et 2016. Reste à savoir si le régime de Vichy est de nouveau à la mode comme semble le penser Ardisson ou si on observe plutôt une « fâcheuse tendance » des animateurs fatigués à courir derrière le bad buzz.

>> A lire aussi : VIDEO. «Salut les Terriens»: Le CSA ouvre une instruction après le geste de Baffie sur Nolwenn Leroy