«Envoyé Spécial»: Le rédacteur en chef écarté sur fond de polémiques

MEDIAS Le rédacteur en chef actuel d'«Envoyé spécial», Jean-Pierre Canet, est mis sur la touche, avec l'idée de changer la couleur de l'émission d'investigation à la rentrée...

V. J.

— 

La journaliste Elise Lucet présente «Envoyé Spécial» sur France 2.

La journaliste Elise Lucet présente «Envoyé Spécial» sur France 2. — Charlotte Schousboe - FTV

Rédacteur en chef d’Envoyé spécial depuis le printemps 2016, Jean-Pierre Canet a vu son contrat non renouvelé pour la saison prochaine. Comme le rappelle Le Monde, s’il arrive que ces contrats de saison ne soient pas reconduits, ce non-renouvellement intervient ici dans des conditions particulières.

>> Irak: Le journaliste français Stéphan Villeneuve tué dans une explosion à Mossoul

La hiérarchie n’a pas été informée immédiatement

La première, explique le journal du soir, est liée au non-respect de la procédure d’information interne lors de l’envoi en Irak des journalistes Véronique Robert et Stephan Villeneuve, avec leur fixeur Bakhtiyar Haddad, morts dans l’explosion d’une mine à Mossoul. Le directeur de l’information de France Télévisions, Yannick Letranchant, a ainsi appris la présence d’une de ses équipes en Irak par la dépêche AFP sur l’explosion. Si toutes les garanties de leur reportage étaient bien présentes, la hiérarchie n’a pas été informée immédiatement, une décision remise au lundi, au retour d’Elise Lucet. « L’évaluation des conditions de départ et de sécurité a été respectée, commente Yannick Letranchant. Nous aurions peut-être, sans doute même, validé ce départ en reportage. »

>> «Envoyé spécial»: Emmanuel Macron tacle les journalistes politiques qui « ne servent pas à grand-chose »

Changer « la couleur » d’Envoyé spécial

Mais la question du renouvellement de Jean-Pierre Canet à la tête d’Envoyé spécial se posait avant ce tragique épisode, avec une volonté de changer « la couleur » de l’émission, trop proche de Cash Investigation, d’une investigation qui prend systématiquement « une forme inquisitoriale », pour reprendre le formule de Michel Field avant sa démission. Yannick Letranchant évoque un « élargissement éditorial », avec plus de sujets de société, plus d’histoires positives aussi, à l’image du portrait de Thomas Pesquet. Rédacteur en chef de « l’angle éco » du JT de 20 Heures, Sébastien Vibert a rejoint Envoyé spécial au printemps et est pressenti pour remplacer Jean-Pierre Canet.