VIDEO. «The Putin Interview»: Oliver Stone prend la défense de Vladimir Poutine

POLITIQUE Le réalisateur Oliver Stone ne s’est pas laissé démonter face à Stephen Colbert…

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Oliver Stone à Hollywood

Le réalisateur Oliver Stone à Hollywood — WENN

La première partie du documentaire en quatre volets d’Oliver Stone, sur le président Vladimir Poutine intitulé The Putin Interview, a enfin été diffusée aux États-Unis, le 12 juin. Le réalisateur a passé près de 20 heures avec le président russe pour réaliser cet entretien. Cette interview inédite avec le chef de l’État russe était très attendue du public américain. Malheureusement pour Stone, les critiques l’ont trouvée trop tendre avec le chef de l’Etat russe. Il s’est défendu à l’antenne face à Stephen Colbert, dans l’émission The Late Show With Stephen Colbert.

Stephen Colbert a d’abord interpellé le réalisateur sur le manque de relance. Selon lui, Oliver Stone, qui a interrogé Vladimir Poutine à propos du possible piratage russe lors des élections américaines, aurait dû être plus insistant avec lui et non lui donner « l’opportunité de faire de la propagande ». Pointant le fait qu’il s’agissait d’un sujet « complexe », Oliver Stone a répondu que dans la quatrième partie du documentaire, les deux hommes étaient revenus sur le sujet.

« Je le respecte »

Le présentateur américain a ensuite demandé à son invité s’il faisait confiance au président russe et la réponse du cinéaste ne s’est pas fait attendre. « C’est le chef de l’État. Il a ses propres intérêts pour la Russie. Je le respecte pour cela et je comprends pourquoi il agit ainsi », a-t-il déclaré.

Outre son respect pour Vladimir Poutine, Oliver Stone a indiqué qu’il n’avait jamais entendu le président russe « dire du mal des Etats-Unis ». « Il essaie d’établir un contact avec eux les [Etats-Unis]. Il les appelle "nos partenaires". Et ce point a été moqué à plusieurs reprises puisque le partenariat n’avait pas l’air de fonctionner des deux côtés. Il veut vraiment un partenariat », a-t-il ajouté.

L’interview s’est poursuivie et Oliver Stone a continué de vanter les mérites de Vladimir Poutine devant un Stephen Colbert étonné. Il a notamment déclaré : « C’est un homme dévoué à son pays. Je suis surpris par son calme, et comme je l’ai dit, sa courtoisie. Il ne dit jamais de mal de qui que ce soit. Et il a vraiment traversé beaucoup de choses, il a été insulté et maltraité ».

>> A lire aussi : Russie: Alexeï Navalny, principal opposant de Poutine, arrêté avant une manifestation