VIDEO. David Pujadas dit adieu au «20 heures » de France 2 devant 5,5 millions de téléspectateurs

AUDIENCES Le journaliste de 52 ans a présenté ce jeudi son dernier JT de 20 heures sur France 2…

Anne Demoulin

— 

David Pujadas a présenté son dernier JT sur France 2 le jeudi 8 juin 2017

David Pujadas a présenté son dernier JT sur France 2 le jeudi 8 juin 2017 — France 2

Son 2 575e et ultime journal. David Pujadas a présenté ce jeudi son dernier JT de 20 heures sur France 2, après quelque seize années aux manettes du journal télévisé de la chaîne publique. Ses adieux ont été suivis par 5,5 millions de téléspectateurs, soit 25,8 % de PDA, devançant l’édition présentée par Gilles Bouleau sur TF1, vu par 4,6 millions de téléspectateurs, soit 21,7 % du public. Un record d’audience pour France 2. Un pic d’audience a même été enregistré à 7,1 millions de téléspectateurs à 20h37.

Un départ moins suivi que les autres présentateurs du JT

Les adieux d’autres présentateurs vedettes avaient toutefois été plus suivis. En 2015, Laurence Ferrari avait réuni 6,6 millions de téléspectateurs, avec un pic à 7,5 millions au moment de son « au revoir ». En 2008, 9,6 millions de téléspectateurs (49,3 % de parts de marché) avaient regardé les adieux de Patrick Poivre d’Arvor. Et en 2015, Claire Chazal avait, elle, rassemblé 10,2 millions de Français derrière leur télévision, avec un pic à 11,7 millions.

Un hommage concocté par ses collègues

Le journaliste, débarqué de LCI, avait rejoint la rédaction de France 2 le 3 septembre 2001. David Pujadas n’a pas croisé grand monde lorsqu’il est arrivé vers 19h55 sur le plateau. L’ensemble de la rédaction lui avait concocté un hommage.

Les journalistes du 20 heures mais aussi ceux des magazines Envoyé spécial, Complément d’enquête ou L’Emission politique, dont Léa Salamé et Karim Rissouli, ont attendu le feu vert d’Etienne Leenhardt, le directeur adjoint de l’information, de Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique, et de François Lenglet, éditorialiste économique, pour envahir le plateau. « C’est notre coup d’Etat », disaient, en rigolant, quelques journalistes qui n’ont pas apprécié la façon dont il a été évincé par la présidente de France Télévisions.

A 20 h 16, les trois comploteurs ont pénétré sur le plateau à la grande surprise de David Pujadas. « Vous allez être, pour une fois, notre témoin silencieux de l’actualité », a prévenu Etienne Leenhardt, avant de lancer plusieurs sujets retraçant les temps forts de seize ans de présentation du journaliste, qui a lancé le 20 heures, en direct de tous les points chauds du globe.

« Vous avez résisté à quatre présidents de la République et même connu le RPR », a plaisanté Nathalie Saint-Cricq devant des images de ses interviews d’hommes politiques.

Les monteurs de France 2 avaient gardé parmi les artistes, une réplique de Fabrice Luchini qui lançait à Pujadas : « France 2 doit être fière de vous ! »

« Ce n’est pas ma décision, ce n’est pas mon choix »

David Pujadas a ensuite adressé quelques mots aux téléspectateurs : « Je suis navré d’avoir à ce point concentré l’attention de ce journal. J’avais prévu moi-même simplement de vous dire quelques mots, parce que c’est le dernier journal que j’aurais eu l’honneur de présenter. Ce n’est pas ma décision, ce n’est pas mon choix. Mais la route s’arrête. »

« Une fois n’est pas coutume, permettez-moi de partager avec vous mon sentiment. C’est un sentiment de gratitude pour ce qui a été une grande aventure collective, intellectuelle et civique. Je parle d’aventure parce qu’il y a quelques années, comme tous les médias, nous avons fait le constat de la défiance grandissante du public. Tout n’a pas été rose. Tout n’a pas été parfait. On apprend beaucoup de ses erreurs. Le travail a été énorme. Je remercie ce soir, du fond du cœur, tous ceux qui sont là, qui ont nourri cette réflexion, ce journal », a-t-il ensuite déclaré sous les applaudissements.

« Bonne chance et belle route à Anne-Sophie Lapix »

« Je veux exprimer ma reconnaissance à ceux qui ont cru en moi, les dirigeants qui se reconnaîtront », a conclu David Pujadas, souhaitant « bonne chance et belle route à Anne-Sophie Lapix ».

Julian Bugier, la doublure officielle de David Pujadas, assurera de l’intérim à partir du lundi 12 juin jusqu’à l’arrivée à la rentrée d’Anne-Sophie Lapix, animatrice de C à Vous sur France 5.