«C à vous»: Ségolène Royal aimerait «beaucoup» devenir chroniqueuse politique

RECONVERSION Ségolène Royal va continuer son action à l’aide d’une ONG « fondée sur le Manifeste pour une justice climatique», mais sait-on jamais...

L.B.

— 

Ségolène Royal, le 26 janvier 2017.

Ségolène Royal, le 26 janvier 2017. — Witt/SIPA

Et pourquoi pas chroniqueuse politique ? Ségolène Royal, ancienne ministre de l’Ecologie, réfléchit à sa reconversion. Invitée de C à vous présenté par Anne-Sophie Lapix sur France 5 ce jeudi soir, elle a abordé cette question après avoir fait le bilan de ses trois ans au service de l’écologie sous la présidence de François Hollande. Désormais remplacée par Nicolas Hulot, Ségolène Royal continue son action à l’aide d’une ONG « fondée sur le Manifeste pour une justice climatique ».

>> A lire aussi : Nicolas Hulot, de la forêt amazonienne au gouvernement Macron

« Vous m’inviterez dans votre 20 Heures »

« Je vais travailler avec John Kerry aussi qui a fait une association sur la question de la mer et de l’océan », indique-t-elle sur le plateau. « Je crois que le combat climatique, c’est le combat du siècle », insiste-t-elle avant de commenter les transformations de la scène politique. Les chroniqueurs ont fini par lui demander si un rôle de chroniqueuse politique, comme celui de Roselyne Bachelot sur RMC, pourrait l’intéresser. « Oui, ça me plairait. Beaucoup », répond-elle, enthousiaste. Avant de réagir à la toute fraîche nomination d’Anne-Sophie Lapix à la tête du journal de 20 Heures de France 2 : « Vous m’inviterez dans votre 20 Heures et félicitations. » Qui ne tente rien…