Eviction de David Pujadas sur France 2: Y aura-t-il un JT ce mercredi soir?

MEDIAS Les équipes du «20 Heures» refusent de préparer le journal tant qu'elles n'auront pas une explication...

L.B.

— 

Capture d'écran du «20 Heures» de France 2 du 30 mai 2016 présenté par David Pujadas.

Capture d'écran du «20 Heures» de France 2 du 30 mai 2016 présenté par David Pujadas. — France Télévisions

Coup de tonnerre chez France Télévisions. David Pujadas quitte le 20 Heures de France 2 à la rentrée prochaine, selon une source proche du dossier. Selon des informations de puremedias, Anne Sophie Lapix serait en discussion pour prendre la suite. David Pujadas aurait indiqué à puremedias que « cette décision n’est pas la [s] ienne. Elle ne nous a pas été expliquée », a-t-il confié. 

La rédaction arrête de travailler

Réunis dans la salle de conférence, où ils préparent habituellement le journal du 20 Heures, les journalistes refusaient ce mercredi matin de préparer le journal de ce soir si Delphine Ernotte ne leur donnait pas plus d’explications, selon un journaliste sur place. La présidente de France Télévisions qui proposait une réunion à 14h30 a finalement accepté de s’expliquer auprès des équipes dans la matinée.

Elle a indiqué que « c’était le moment de changer l’incarnation du 20 Heures » mais n’a pas fait mention de critiques, selon des personnes présentes lors de la réunion. La présidente de France télévisions a également confirmé qu’Anne-Sophie Lapix était son choix, qu'« elle avait l’air intéressée, [et] qu’il ne restait plus qu’à se mettre d’accord ». Par ailleurs, « il y aura bien un 20 Heures ce soir et une édition spéciale à 15h pour l’annonce du gouvernement, présentés tous deux par David Pujadas qui reste aux manettes du JT jusqu’à l’été ».

Des audiences en très forte progression

La rédaction s’est dite « scandalisée » au vu des audiences en très forte progression (4,9 millions de téléspectateurs en moyenne depuis septembre, soit 20,7 % du public). « Comment justifier cette décision alors que le public est là », s’interroge notre source.

>> A lire aussi : Delphine Ernotte n'est pas contre un retour de la pub après 20 heures

Alors que la rédaction a longuement applaudi David Pujadas dans la salle de conférence, Michel Field, directeur exécutif de l’information de France Télévisions, a appelé les médias à un examen de conscience dans les colonnes de Libération ce mercredi matin.