«ONPC»: Yann Moix étrille Jean-Luc Mélenchon pour ne pas avoir appeler à voter contre le FN

COUP DE GUEULE Le chroniqueur de France 2 a même comparé le leader de La France insoumise de « petit dictateur en carton-pâte »...

D.B.

— 

Yann Moix, sur ONPC le 29/04/17.

Yann Moix, sur ONPC le 29/04/17. — Capture d'écran France 2

  • Yann Moix estime qu’en restant neutre sur le second tour, Jean-Luc Mélenchon, "n’est ni démocrate, ni républicain ».
  • « C’est vraiment indigne de tout ce que j’imaginais sur lui », a aussi déclaré Vanessa Burgraff.

Il était très en forme ce samedi Yann Moix dans On n’est pas couché. Intervenant sur l’actualité du second tour de la présidentielle, le chroniqueur de France 2 n’a pas fait dans la demi-mesure. Commentant le refus de Jean-Luc Mélenchon de donner une consigne de vote pour le scrutin de dimanche prochain, Yann Moix a fustigé le leader de La France Insoumise.

« Il a une responsabilité politique énorme », a-t-il expliqué. « Si Marine Le Pen passait, il aurait à rendre des comptes sur cette élection. Ce n’est pas parce qu’on est l’ennemi de la xénophobie et du fascisme, ce qui est son cas, et l’ennemi des antisémites et de l’extrême droite ce qui est son cas, qu’on est un démocrate pour autant. Il nous a prouvé qu’il n’était ni démocrate, ni républicain ».

« Un petit dictateur de carton-pâte ! »

Avant de taper encore plus fort : « On l’a toujours bien reçu ici, il avait fait preuve d’une certaine finesse, d’un certain sens de la République et d’un certain sens de l’Etat. On s’aperçoit que c’était un petit dictateur de carton-pâte ! », a-t-il lancé.

Il en a même rajouté une couche : « Je suis heureux qu’il ait échoué aussi près du but parce que c’est le signe d’un homme blessé, vexé, humilié par sa défaite ».

Vanessa Burgraff a elle aussi critiqué le fait que Jean-Luc Mélenchon ait remis en cause les résultats du premier tour dimanche dernier et qu’il ne se soit pas prononcé en faveur du vote pour Emmanuel Macron. « C’est vraiment indigne de tout ce que j’imaginais sur lui », a-t-elle déploré. Déjà très critique à l’égard des médias, Jean-Luc Mélenchon risque de l’être encore plus après ce nouvel épisode polémique.