Sophie Davant, dans le décor de «Mille et une vies».
Sophie Davant, dans le décor de «Mille et une vies». - DECOIN BENJAMIN - FTV

« Un choc psychologique ». En septembre 2010, Sophie Davant prenait la relève de Jean-Luc Dela­rue à la tête de l’émission Toute une histoire sur France 2 pour six ans. L’arrêt brusque de l’émission en juin 2016 a laissé des traces sur l’animatrice, qui a décidé de s’exprimer sur le sujet dans son nouveau livre, Il est temps de choisir sa vie.

« Donner des clés aux lecteurs »

« Pour moi, l’arrêt de Toute une histoire a été un choc psychologique. J’étais déstabilisée », a-t-elle ainsi raconté au Parisien à l’occasion de la sortie de son livre, avant de concéder que cet événement lui avait servi de point de départ pour son nouveau livre : « Le psychiatre Christian Fauré, avec qui j’ai écrit d’autres livres, m’a conseillé de partir de mon expérience pour donner des clés aux lecteurs afin de surmonter des épreuves. »

L’animatrice de France 2 a toutefois minimisé cette épreuve par rapport à d’autres difficultés. « La vie est une succession de mini-deuils, concède-t-elle. Je ne pleurniche pas sur mon sort. J’ai conscience que cette épreuve peut paraître futile en comparaison avec d’autres bien plus graves. J’ai moi-même été confrontée à la maladie et la mort de ma maman lorsque j’avais 20 ans. »

Mots-clés :