«Il était une fois...la vie» prend un sacré coup de jeune en haute définition

ANIMATION La célèbre série animée sur le fonctionnement du corps humain est de retour sur France 4 dans une splendide version restaurée...

Caroline Vié

— 

Maestro et ses amis dans Il était une fois... La Vie

Maestro et ses amis dans Il était une fois... La Vie — France 4

Plonger dans le corps humain pour en découvrir les secrets, c’est ce que proposent les vingt-six épisodes d’Il était une fois… la vie, série bien connue des trentenaires que France 4 rediffusera dans une belle version restaurée en HD depuis le 4 mars.

C’est dans les années 1980 que Albert Barillé et Jean Barbaud ont créé ces dessins animés passionnants, aussi ludiques qu’instructifs. « Ce sont des outils pédagogiques épatants qui ont bercé mon enfance, explique Sarah, professeur des écoles. Ils marquent les enfants en leur apprenant des choses sans même qu’ils s’en rendent compte. » C’est sans doute ce qui explique que la série est toujours aussi populaire.

Un sacré coup de jeune

Le sympathique Maestro (doublé par Roger Carel et sa grande barbe blanche ont retrouvé tout leur éclat grâce à un travail minutieux, notamment du graphiste Aurélien Grand. « Le secret est de redonner un coup de jeune à l’ensemble sans perdre le charme des dessins originaux », confie ce dernier à 20 Minutes. La société française Mikros Images s’est livrée à un travail de titan pour « nettoyer » les images des bandes en 16 millimètres et les recadrer pour les adapter aux écrans 16/9e.

Sérieux mais amusant

Si Albert Barillé nous a quittés en 2009, son complice dessinateur Jean Barbaud est enchanté de voir que leurs créations plaisent toujours autant. « C’est magique de constater que cela fonctionne encore si bien sur les enfants, avoue-t-il. Je me dis que nous avions raison de vouloir montrer la science comme quelque chose de sérieux qu’on peut traiter en s’amusant. » Globules rouges, cellules, virus et bactéries (surnommés Nabot et Teigneux) sont autant de personnages craquants dont Maestro décrit les agissements depuis son laboratoire installé dans le cerveau.

Pour tous les âges

En revoyant les épisodes, le spectateur est surpris par leur modernité et leur humour. « La série est accessible pour tous les âges, précise Jean Barbaud. Les plus jeunes ne comprendront peut-être pas tout mais ils pourront acquérir quelques notions d’anatomie. » Et pour ceux qui auront envie de reprendre en chœur la chanson (un brin entêtante) du générique « Et voici la vie », le Grand Rex propose un cinéconcert le 24 septembre 2017 afin de célébrer les trente ans de la série. De quoi faire vibrer les fans en mettant les poumons à contributions pour souffler les bougies.