Miss France 2017: Les temps forts d'une drôle de cérémonie

MISS FRANCE Une chute, une question piège, des tableaux « what the fuck », une Arielle Dombasle en forme, revivez les temps « forts » de la cérémonie Miss France 2017…

V. J.

— 

La cérémonie des Miss France 2017, le 17 décembre 2016 à Montpellier.

La cérémonie des Miss France 2017, le 17 décembre 2016 à Montpellier. — PASCAL GUYOT / AFP

Elle s’appelle Alicia Aylies, elle était Miss Guyane et elle est depuis minuit 15 Miss France 2017. Le match a été serré entre elle et Miss Languedoc-Roussillon jusqu’au dernier moment, sur tous les réseaux sociaux et sûrement dans tous les salons de France. Cette victoire met fin à une longue soirée, à une drôle de cérémonie, ponctuée de temps forts.

>> Miss France 2017: Et la gagnante est Miss Guyane

Arielle Dombasle for Président

Dès son arrivée dans sa robe dorée moulée, il était clair qu’Arielle ne serait pas une présidente comme les autres. Si la chanteuse et comédienne s’est quand même tenue, elle n’a pu s’empêcher de lâcher une ou deux envolées dignes de Miss BHL. Les internautes la remercient infiniment, surtout pour son duo avec Sylvie Tellier et le sketch final du sac à sapin avec Jean-Pierre Foucault.

>> Défilé Victoria's Secret à Paris: «Et moi je vais rentrer à la maison en métro et en culotte H&M»

Des tableaux WTF

Bon, a priori, le thème de la magie de Noël a été respecté. Mais de quelle manière ! Robes cadeaux, déguisements de lutins, pingouins espiègles (c’est JP qui le dit) et surtout numériques, hommage à La Reine des neiges, défilé Victoria’s Secret avec les décorations du sapin… Miss France n’a pas eu froid aux yeux, ni peur du ridicule.

>> Miss France: «Ça a été un choc culturel», confie Alexandra Rosenfeld, élue il y a dix ans

La chute de Miss Mayotte

Certains téléspectateurs n’attendaient que ça, ils l’ont assez exprimé sur Twitter. C’est pas bien, mais ils ont eu ce qu’ils voulaient. Lors d’un des défilés, Miss Mayotte a glissé au moment de se retourner, s’est rattrapée, relevée et a continué en boitant. Plus peur que de mal ? C’est ce que tout le monde a cru, jusqu’à ce que Jean-Pierre Foucault explique qu’elle s’était fait mal et ne pouvait participer au tableau suivant. Plus tard, il était confirmé que la Miss avait été prise en charge aux urgences. Bon courage à elle.

>> Miss France: Qui est la candidate la plus populaire sur les réseaux sociaux?

Si vous pouviez exaucer un seul vœu ?

Nouveauté cette année, les cinq finalistes devaient répondre chacune à une question envoyée par le public, tirée au sort parmi 50 sélectionnées en amont. Donc si une Miss voulait faire une bourde, c’était maintenant. Elles s’en sont toutes bien sorties. Sauf peut-être Miss Guyane. A la question « Et si vous pouviez exaucer un seul vœu ? », tout le monde attendait un joli « la paix dans le monde », mais elle a préféré la jouer perso : « Devenir mannequin ». De quoi lui faire perdre la couronne ? Même pas.

>> Miss France: Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon, la régionale de l'étape

Top 5 métisse

Miss Guyane a gagné, mais elles étaient même trois Miss DOM-TOM en finale, avec également Miss Tahiti et Miss Guadeloupe. Mieux encore, Miss Languedoc-Roussillon est d’origine réunionnaise et Miss Lorraine d’origine guadeloupéenne par sa mère et guinéenne par son père. Soit un top five 100 % brunes et de métisses. Du jamais vu, et du bien vu, pour le vieux concours de beauté.