Léa Salamé, le 23 novembre 2016 à la soirée des Hommes de l'année organisée par «GQ».
Léa Salamé, le 23 novembre 2016 à la soirée des Hommes de l'année organisée par «GQ». - PJB/Sipa

Alors que Nathalie Kosciusko-Morizet avait balancé la nouvelle sans prévenir la principale intéressée sur France Inter la semaine dernière, Léa Salamé a, pour la première fois, évoqué sa grossesse ce mercredi matin dans Le Grand Direct des médias, sur Europe 1.

« Finalement Nathalie Kosciusko-Morizet, en le sortant de manière spontanée, naturelle, impromptue […] m’a aidée, car je trouvais ça un peu cul-cul d’aller vous voir ou de répondre aux magazines féminins pour dire "oui, je suis enceinte". C’est un événement uniquement pour moi », a affirmé la journaliste politique.

La journaliste compte bien couvrir la campagne présidentielle

Léa Salamé a ensuite déclaré : « J’ai la chance qu’on soit en 2016, qu’on n’ait pas à choisir entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle pour une femme. J’ai la chance d’être dans deux groupes (France Télévisions et Radio France) qui respectent cette vision moderne de la femme. » Et d’ajouter qu’elle comptait bien couvrir les soirées électorales. « Bien sûr que j’arrêterai un moment parce qu’il faut accoucher quand même, nuance-t-elle cependant. Un petit moment, on verra avec le médecin. »

 

Mots-clés :