«Agression sexuelle» dans «35 Heures de Baba»: Le CSA reçoit plus de 250 signalements

POLEMIQUE Le collectif féministe et plusieurs téléspectateurs ont saisi le CSA pour dénoncer une séquence diffusée en direct sur C8 dans la nuit de jeudi à vendredi...

Fabien Randanne

— 

Jean-Michel Maire.

Jean-Michel Maire. — Augustin Detienne/C8

Cela s’est passé aux alentours de 1h du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi mais ce n’est pas passé inaperçu. Dans le cadre des « 35 heures avec Baba », sur C8, le chroniqueur Jean-Michel Maire a embrassé la poitrine d’une jeune femme sans son consentement.

Soraya qui, sur le plateau, était censée jouer Kim Kardashian dans une reconstitution du braquage dont la star a été victime, a clairement exprimé son refus d’être embrassée par Jean-Michel Maire. « Il y a une personne qui me regarde », a-t-elle expliqué à Cyril Hanouna qui lui demandait le motif de son « non ».

« C’est déplacé… Ça se fait pas du tout »

Mais cela n’a pas empêché le chroniqueur d’insister pour « un smack ». Or, alors que Soraya tendait la joue pour recevoir le bisou, il a dirigé ses lèvres sur sa poitrine, prenant la jeune femme de court. « C’est déplacé… franchement ça se fait pas du tout, excusez-le », a rebondi Cyril Hanouna. « Je m’excuse, je recommencerai plus », a enchaîné Jean-Michel Maire, sous les rires du public et des autres chroniqueurs.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux téléspectateurs ont témoigné de leur stupéfaction et dénoncé une « agression sexuelle ».

Ce vendredi, Osez le féminisme ! exprime, dans un communiqué, « sa profonde colère de voir qu’une agression peut donner prétexte à un jeu dans un programme télévisé, et qu’en plus, ce jeu aboutit à ce qu’il convient de qualifier d’agression sexuelle ». Le collectif cite l’article 222-22 du Code pénal : « constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. »

« La retransmission en direct ajoute à l’humiliation subie »

« Embrasser une femme sur les seins par surprise, alors que cette femme a refusé à plusieurs reprises auparavant d’embrasser un homme est une agression sexuelle, poursuit Osez le féminisme ! La retransmission en direct de l’agression ajoute à l’humiliation subie par cette jeune femme ».

Le collectif annonce qu’il a saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour la deuxième fois en dix jours (Osez le féminisme ! avait également réagi aux propos tenus par Lamine Lezghad sur Canal +).

Les effronté-e-s, a également déposé un signalement au CSA. « Non, Jean-Michel Maire ne s'est pas comporté comme un goujat, explique l’association dans un communiqué. Il s'est rendu coupable d'une agression sexuelle (…) commise sur le lieu de travail, dans le contexte d'une prestation tarifée qui vulnérabilise d'autant plus l'actrice ».

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont affirmé avoir à leur toursaisi le CSA à titre personnel, comme tout téléspectateur en a la possibilité.

Le gendarme de l’audiovisuel a annoncé vendredi après-midi avoir reçu plus de 250 signalements et annonce que « le dossier va être instruit prochainement ».

Touche pas à mon poste et la bande de Cyril Hanouna se retrouvent très fréquemment au centre de polémiques. Des accusations auxquelles les intéressés répondent généralement en pointant l’excuse de l’humour et de l’humiliation consentie. C8 n’a pas encore officiellement réagi. Les 35 Heures de Baba se poursuivent mais pour le moment, c’est surtout le téléspectateur lambda qui ressent une profonde fatigue.