Image extraite du numéro de «Cash Investigation» consacré aux produits chimiques.
Image extraite du numéro de «Cash Investigation» consacré aux produits chimiques. - Premières Lignes - France Télévisions

Peu de monde avait entendu parler de l’atrazine avant mardi soir. Mais, depuis la diffusion de l’enquête de Cash Investigation sur ce pesticide que l’on trouve dans plusieurs nappes phréatiques bien qu’il soit désormais interdit en France, il est sorti de son relatif anonymat.

L’émission consacrée aux produits chimiques a été suivie par 3,12 millions de téléspectateurs (13,2 % de part d’audience), ce qui classe France 2 à la quatrième place des audiences de la soirée, derrière TF1, France 3 et M6 qui diffusaient respectivement la série Person of Interest, le téléfilm Qui sème l’amour… et le film Insaisissables.

Audience en progression

Pour la deuxième chaîne, ce résultat n’est pas forcément une déception, car, le magazine d’investigation incarné par Elise Lucet a rassemblé davantage de téléspectateurs que le précédent numéro diffusé en prime time, le 6 octobre. Le reportage sur les stratégies marketing avait passionné 2,9 millions de personnes (12,2 % de pda).

>> A lire aussi : Dans « Cash Investigation », le ministre de l’Agriculture s’engage à restreindre l’utilisation d’un insecticide dangereux

Sur Twitter l’émission faisait partie des sujets les plus commentés mardi soir. Les internautes ont notamment été scandalisés par les révélations de Cash Investigation.

 

L’ex-ministre de l’Environnement, Corinne Lepage, a elle aussi regardé attentivement l’émission, et confirmé l’influence des lobbys de l’industrie chimique.

 

De nombreux commentaires saluaient également la qualité de Cash Investigation et l’importance du travail journalistique fourni.

Mots-clés :