VIDÉO. Ce que Hanouna fait subir à Delormeau «est immonde», estime Bruno Donnet

MÉDIAS Ce lundi, sur France Inter, le chroniqueur médias Bruno Donnet s’est indigné du rôle de souffre-douleur réservé à Matthieu Delormeau dans « Touche pas à mon poste »…

Fabien Randanne

— 

Matthieu Delormeau et  Cyril Hanouna.

Matthieu Delormeau et Cyril Hanouna. — Cyrille George Jerusalmi - D8

Il joue les amoureux transis de Cyril Hanouna, mais ce qu’il subit ne respire pas la tendresse. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Matthieu Delormeau est la cible privilégiée de la bande. Régulièrement amené à exhiber son postérieur après avoir perdu un pari ou à s’affubler de déguisements plus ou moins ridicules, il a récemment dû se laisser verser un bol de nouilles dans son slip.

Cette séquence a conduit le journaliste Bruno Donnet à réagir dans sa chronique, ce lundi, au micro de L’Instant M, sur France Inter. « [Matthieu Delormeau] supplie qu’on ne lui fasse pas subir une scène aussi avilissante. Et pourtant, trente secondes plus tard, dans l’hilarité générale et sans que personne n’intervienne, ce garçon (…) va accepter de baisser son froc dans tous les sens du terme, de recevoir des nouilles cuites et totalement dégueulasses dans le caleçon », s’indigne le chroniqueur – qui officie également le dimanche dans Médias, Le magazine, sur France 5.

>> La chronique est visible sur Dailymotion

Selon Bruno Donnet, le problème est que « cela normalise un comportement qui ne l’est pas : humilier quelqu’un, le harceler au travail, c’est interdit par la loi. Bizuter un camarade à l’école, c’est pareil. Pourquoi ? Parce que c’est abject et destructeur pour celui qui le subit. Or, la télé (…) ne devrait pas pouvoir se permettre de se vautrer dans ce type de bassesse », avance-t-il.

« Cela montre qu’à la télévision, l’audience vous protège de tout »

Et de poursuivre son argumentaire : « A l’école, dans la cour de récréation, si un gosse se fait flanquer des nouilles dans le falzar, un adulte intervient. Dans l’émission d’Hanouna, les adultes se réunissent tous les matins pour se demander quelle nouvelle saloperie ils vont bien pouvoir faire subir à Delormeau le soir même. »

« Cela montre qu’à la télévision, l’audience vous protège de tout. De tout, y compris du devoir de ne pas dépasser les bornes. (…) Personne n’a le courage de dire à Hanouna que ce qu’il fait subir à Delormeau est immonde », poursuit Bruno Donnet en taclant « la méchanceté » qui, selon lui, est à l’œuvre.

Le principal intéressé semble tout accepter sans broncher. Ce lundi, dans Ouest France, Mathieu Delormeau, estime que Cyril Hanouna est « l’animateur le plus moderne » et ne se dit pas prêt à quitter le « Club Dorothée pour adultes » qu’est Touche pas à mon poste. Mais il ne précise pas ce qui, dans son rôle de souffre-douleur, relève du masochisme consenti, du syndrome de Stockholm ou de l’amour vache.