L'actrice Jamie-Lynn Sigler à New York en avril 2014
L'actrice Jamie-Lynn Sigler à New York en avril 2014 - PN2/WENN.COM/SIPA

Une révélation terrible et tardive. Jamie-Lynn Sigler, l’interprète de Meadow, la fille du parrain Tony dans la série Les Soprano, a révélé au magazine américain People, souffrir d’une sclérose en plaques, diagnostiquée lorsqu’elle avait 20 ans.

« Je n’étais pas prête »

Agée de 34 ans, il lui a fallu près d’une quinzaine d’années pour que Jamie-Lynn Sigler évoque sa maladie publiquement. « Jusqu’à aujourd’hui, je n’étais pas prête. C’est toujours très difficile à accepter », a confié l’interprète de Meadow Soprano de 1999 à 2007. Le déclic pour franchir le pas ? Son mariage il y a quelques jours avec le joueur de base-ball Cutter Dykstra : « je suis à un nouveau stade de ma vie avec mon fils, mon mariage récent. C’est une nouvelle moi. Je ne veux pas garder cela secret comme si c’était quelque chose dont je devais avoir honte ou comme si j’avais quelque chose de tabou. C’est une part de moi, mais ce n’est pas qui je suis ».

« Les rôles de super-héros c’est fini pour moi »

Une maladie lourde à porter psychologiquement, mais aussi physiquement. Si à l’époque, Jamie-Lynn Sigler ne se sentait pas malade et a vécu comme un choc le diagnostic de la sclérose en plaques, aujourd’hui elle doit vivre avec des douleurs permanentes. « Je ne peux plus marcher longtemps sans faire de pause. Je ne peux plus courir. Les rôles de super-héros c’est fini pour moi », explique-t-elle, « quand je marche, je dois faire attention à chacun de mes pas, c’est vraiment agaçant et frustrant ».

Malgré ses souffrances, l’actrice a enfin décidé d’accepter sa maladie, et se montre plus optimiste que jamais. « J’ai mon cerveau et mon cœur et je me prépare à tout ce qui pourrait m’arriver », reconnait-elle, « mais j’ai aussi un incroyable mari, le meilleur fils, et j’espère que nous pourrons faire encore des enfants et continuer à nous amuser. Je suis la fille la plus chanceuse du monde ».

Mots-clés :