Reha Hutin à la remise  du 30e Prix littéraire 30 Millions d'amis, en 2012.
Reha Hutin à la remise du 30e Prix littéraire 30 Millions d'amis, en 2012. - ALIX WILLIAM/SIPA

« Je ressens une tristesse infinie. » Si elle ne l’avait pas dit, on aurait facilement pu le deviner tant, à l’autre bout du téléphone, la voix de Reha Hutin était éraillée par l’émotion ce vendredi matin. La journaliste et productrice de 30 Millions d’amis a du mal à digérer la manière dont Dana Hastier, la patronne de France 3, a annoncé ce vendredi sur Europe 1 l’arrêt, en juin, de l’émission animalière. Mais comme elle l’assure à 20 Minutes, Reha Hutin, a déjà « pris des coups sur la tête » et compte bien se battre pour que le programme, qui a fêté ses 40 ans d’antenne mercredi, survive.

>> A lire aussi : « 30 millions d’amis » s’arrête après 40 ans sur France 3

Quelle est votre réaction, à chaud, à l’annonce de l’arrêt prochain de 30 Millions d’amis sur France 3 ?

Après quarante ans de bons et loyaux services, se faire congédier comme ça, sans explication, ça fait mal. En disant [ce vendredi sur Europe 1] : « Une émission qui a quarante ans, c’est bon [dans le sens «ça suffit»] , non ? », Dana Hastier nous a donné l’estocade finale. Après nous avoir déprogrammés à 10h du matin pour mettre à notre place, à la mi-journée, des émissions qui n’ont pas réalisé de meilleures audiences que nous… C’est irrationnel, on n’a jamais compris.

Dana Hastier, la directrice de l’antenne et des programmes de France 3, dit que l’émission n’a pas la capacité de se renouveler…

Je lui ai fait des propositions. Elle a sur son bureau un projet dans lequel on proposait que l’émission soit animée par Delphine Wespiser. L’ex-Miss France est très engagée dans la protection animale. Il nous semblait important de donner l’image d’une jeunesse qui se mobilise. Elle serait allée rencontrer, sur le terrain, d’autres jeunes qui luttent pour le bien être des animaux. Et puis, évidemment qu’en quarante ans on a su se renouveler. La qualité des reportages a évolué, l’émission est en HD [image haute définition] alors que France 3 ne l’est pas…

Vous ne comprenez donc pas la décision de Dana Hastier ?

Je crois surtout que c’est de l’inimitié. Elle n’aime pas l’émission, ni, peut-être, les animaux. Ce n’est pas respectueux, ce ne sont pas des façons de faire. Toutes les décisions prises sont personnelles. Qui d’autre va partir ? Après Julien Lepers ou Laurent Boyer… On ne peut pas démanteler une chaîne comme ça du jour au lendemain. Les téléspectateurs nous suivaient, on avait trouvé notre public.

Sur Internet, on lit d’ailleurs de nombreuses réactions de personnes indignées par l’arrêt de l’émission…

Un sondage Ifop montre que neuf Français sur dix ne veulent pas que 30 Millions d’amis disparaisse. Mettre fin à l’émission, c’est aller à l’encontre des téléspectateurs. Je ressens une tristesse infinie, mais quand je vois les messages d’amour, ça me réchauffe le cœur. Je me dis : « Vraiment ! ? Vous nous aimez donc tant ! ? » Ce qui me touche notamment, c’est que beaucoup de jeunes, qui ont grandi avec l’émission, se mobilisent et protestent.

30 Millions d’amis a d’abord été diffusée sur TF1, puis sur France 2 et France 3. Elle a toujours pu rebondir…

En quarante ans, j’en ai pris des coups sur la tête. La télévision n’est pas un endroit plein de gentillesse. Je continuerai par respect pour les téléspectateurs.

Vous avez déjà pris contact avec d’autres chaînes ?

A aucun moment je n’ai demandé à aller ailleurs. Je voulais me battre pour développer une nouvelle formule sur le service public. Contacter d’autres chaînes aurait été déloyal. Maintenant, je me sens libre de le faire. Je suis attachée au service public. 30 Millions d’amis est une émission de service public, qui peut faire des choses contre la maltraitance animale. Avec la Fondation 30 Millions d’amis [dont Reha Hutin est la présidente], on agit sur le terrain. On est reconnu d’utilité publique. On correspond à l’ADN du service public.


 

Mots-clés :