Canal +: Ceux qui osent encore se moquer de la méthode Bolloré

POIL A GRATTER Malgré le climat de tension, une poignée d’irréductibles du groupe Canal + se permet encore de braver l’autorité du patron de Vivendi…

Clio Weickert

— 

Le présentateur Yann Barthès dans le Petit Journal de Canal Plus du lundi 29 août 2011.

Le présentateur Yann Barthès dans le Petit Journal de Canal Plus du lundi 29 août 2011. — CAPTURE D'ECRAN/20MINUTES.FR

Un vent de rébellion soufflerait-il sur Canal ? Si sur France Inter, Charline Vanhoenacker s’en donne à cœur joie, au sein de la chaîne cryptée, se moquer de Vincent Bolloré et sa méthode devient un art délicat. Mais cette semaine, le Zapping et le Petit Journal nous ont rappelé qu’une petite poignée d’irréductibles résiste encore et toujours à la morosité et osent se moquer gentiment de l’autorité.

Le Zapping et l’affaire du CIC

Depuis ce jeudi, un montage du Zapping fait grand bruit. Pour cause, Patrick Menais et son équipe ont réussi à remettre sur le tapis le documentaire sur le CIC soupçonné d’exil fiscal. Censuré précédemment par la chaîne -sur la demande du patron de Vivendi, proche de Michel Lucas, patron du Crédit Mutuel, selon Mediapart-, le docu a eu une place de choix dans le montage diffusé jeudi midi dans La Nouvelle Edition. De nombreux extraits du documentaire diffusé sur France 3, entrecoupés de clins d’œil plus qu’explicites, tel que le « C-O-P-I-N-A-G-E » sorti de Motus.

Zapping - 08/10/2015

Le Petit Journal et le retour du cryptage

Habitué des taquineries, Yann Barthès s’est lui aussi illustré dans la moquerie cette semaine. Jeudi au micro de RTL, Vincent Bolloré a annoncé le retour du célèbre cryptage de Canal +, allant jusqu’à imiter le fameux « cricroucricricrouc ». Des onomatopées qui ont beaucoup fait rire le présentateur du Petit Journal, qui a alors vanté les qualités d’imitateur de l’homme d’affaires (à la 29e minute).

Avec Martin en Syrie - Le Petit Journal du 08/10

Catherine et Liliane et la peur de passer à la trappe

Nos deux secrétaires préférées ne craignent pas de se moquer. Début septembre, alors que plane un vent de terreur sur Canal, Catherine et Liliane ironisent et feignent d’être terrorisées à l’idée d’être virées. « Je ne pensais jamais que je serais dans le charter », confie l’une d’elles les larmes aux yeux, faisant allusion au nombre conséquent de départs de la chaîne.

La revue de presse de Catherine et Liliane - Catherine et Liliane du 08/09

Chris Esquerre et Importantissime

Le 12 septembre dernier, sans jamais prononcer son nom, Chris Esquerre dans Importantissime se moque allègrement de la méthode Bolloré. « Têtes coupées », licenciements, réductions budgétaires, une fois encore, le message est relativement clair.

Importantissime du 12/09 - La rentrée

Bertrand Chameroy et la blague qui ne passe pas

Sur D8, si le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste s’est risqué à la blagounette, on ne l’y reprendra peut-être pas. Dans un sketch, Bertrand Chameroy fait mine d’envoyer un SMS à Vincent Bolloré en personne. « Promis, nous ne ferons pas de vagues cette année », écrit-il, ainsi qu’un « Tu l’as vu ? Qui ? Mon cul ! », spécialité de l’émission. Suit alors un appel fictif du patron de Vivendi et un Bertrand Chameroy implorant de « ne pas finir comme les Guignols ». Une boutade qui visiblement est mal passée, car selon Puremédias, Vincent Bolloré aurait donné pour consigne de ne plus faire d’allusion à lui dans le programme. Les autres trublions auront-ils eux aussi droit à ce genre de remontrances ?