VIDEO. Menacé de mort depuis sa chronique sur Dieudonné, Nicolas Bedos «vit chez un ami»

POLÉMIQUE 'écrivain est revenu ce mardi matin au micro d'Europe 1 sur sa chronique controversée dans «On n’est pas couché»...

A.G.

— 

La chronique de Nicolas Bedos sur la polémique Dieudonné dans «On n'est pas couché» sur France 2, le 11 janvier 2014.

La chronique de Nicolas Bedos sur la polémique Dieudonné dans «On n'est pas couché» sur France 2, le 11 janvier 2014. — CAPTURE D'ECRAN/20MINUTES.FR

Sa chronique du 11 janvier sur Dieudonné a dépassé les trois millions de vues sur YouTube. Il faut dire que Nicolas Bedos avait frappé fort ce soir-là dans l’émission «On n’est pas couché». Arrivé sur le plateau de Laurent Ruquier entouré par deux gardes du corps et affublé d’une fausse barbe et d’une moustache à la Hitler, l’écrivain avait violemment attaqué Dieudonné, se moquant tour à tour de son humour, de ses préjugés et de sa façon de communiquer. Le tout pendant douze minutes.

Salué par certains, conspué par d’autres, Nicolas Bedos, qui fait l’objet de «menaces physiques de mort», a confié à Europe 1 ce mardi matin qu’il vivait «en ce moment chez un ami». Le chroniqueur a aussi affirmé être concerné «par une sorte de boycott»: «Comme Dieudonné simplifie sur YouTube la moindre critique dont il fait l'objet, il me fait passer pour un anti-arabe, un raciste que je n'ai jamais été.»

Avant ces déclarations, l’écrivain s’est expliqué sur sa chronique virulente: «C’est pour m'adresser à Dieudonné, à ses fans et aussi à tous les censeurs en puissance qui vont profiter de cette affaire pour nous empêcher de dépasser les limites, transgresser les règles».

Nicolas Bedos a souligné: «Je ne sais pas si j'ai pas fait dans la dentelle mais j'ai voulu m'adresser au plus grand nombre. J'ai essayé de pratiquer un humour qui m'amuse, qui n'est d'ailleurs pas l'inverse de l'humour de Dieudonné (…) Si j’ai fait cette chronique, c'est parce que je tiens très très vite à prouver que l'on peut dépasser les limites, que l'on n'est pas forcément Manuel Valls, pas un cul cousu, un frileux... Sans pour autant véhiculer des idées dégueulasses.»

«Valls est le meilleur attaché de presse de Dieudonné!»

Au sujet de l’interdiction des spectacles de Dieudonné, l’écrivain a déclaré, sans détours: «Valls est le meilleur attaché de presse de Dieudonné! Oui, il a mal géré cette affaire, évidemment!» 


Nicolas Bedos : "Manuel Valls a mal géré l... par Europe1fr

Dans une interview au Monde publiée ce week-end, Nicolas Bedos avait déjà expliqué pourquoi il avait écrit une chronique aussi violente: «Pour ne pas laisser à Dieudonné le monopole de la subversion». Selon lui «l’époque est beaucoup moins confortable pour les libres-penseurs». 

«J'ai demandé à ne pas être payé pour pouvoir exiger une liberté totale»

Nicolas Bedos a toutefois assuré que sa chronique n’avait pas été coupée par l’équipe de l’émission «On n’est pas couché»: «Laurent Ruquier et Catherine Barma, la productrice, sont des gens rares à la télévision française. J'ai demandé à ne pas être payé pour pouvoir exiger une liberté totale. Je dispose du temps que je veux, j'aborde les thèmes de mon choix et Laurent ne lit rien avant.» 

Mots-clés :