France 2 / DR
France 2 / DR - Christine Boutin en guerre contre Fais pas ci, fais pas ça

Christine Boutin n’a pas adoré le contenu, mercredi soir sur France 2,  de la série «Fais pas ci, fais pas ça». C’est Yagg qui a repéré en premier sa réaction très courroucée à une scène de l’épisode diffusé. Christine Boutin est citée par une des protagonistes incarnée par Frédérique Bel.  On lui demande de transformer en salle de mariage la cantine pourrie d’un IUT, et elle répond «c’est comme si tu me demandais de transformer Christine Boutin en Scarlett Johansson

Une attaque comparable  selon la présidente du Parti Démocrate Chrétien aux insultes racistes proférées contre la Garde des Sceaux, Christiane Taubira.

«C’est n’importe quoi» pour le producteur

Faut-il y voir une animosité personnelle contre la série qui, cette saison, a vu le coming out de Charlotte, la fille des Lepic? Et faut-il voir chez les concepteurs de «Fais pas ci, fais pas ça» une hargne particulière envers les anti mariage pour tous?  «Vous avez déjà entendu Renaud Lepic parler des socialistes et expliquer que tout va à veau l’au depuis qu’ils sont au pouvoir? s’amuse le producteur Guillaume Renouil, contacté par 20 Minutes. Nous avons deux familles dans la série, une de droite, une de gauche. Il a été fait référence à Christine Boutin, comme il est fait référence à des actrices, des acteurs, des marques. On est une série qui parle aux gens.» Christine Boutin qui déclarait après l’attribution de la Palme d’Or à La vie d’Adèle: «On ne peut pas voir un film, une série à la télévision sans qu'il y ait les gays qui s'expriment. Maintenant, c'est la Palme d'or, bon, ça va, quoi. Voilà», n’a donc pas fini d’en vouloir à «Fais pas ci, fais pas ça». Mais là encore le producteur Guillaume Renouil relativise: «J’y vois une façon de faire parler de soi. Tout le monde est dans la com.» Plus grave, «qu’elle associe cela aux insultes reçues en ce moment par Christiane Taubira. Là, c’est n’importe quoi.»

Victime perpétuelle

Ce n’est pas la première fois que Christine Boutin cherche à minimiser les insultes reçues par ses consoeurs. Avant d’exposer  mercredi soir qu’elle avait autant à se plaindre que Christiane Taubira, elle avait réagi à un tweet de Cécile Duflot, qui  moins utiliser Twitter à cause des tweets qu’elle recevait sans interruption.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé