Ségolène Royal lors d'un émission sur Public Sénat
Ségolène Royal lors d'un émission sur Public Sénat - Thierry Sauvage / Public Sénat
Alice Coffin

«Comment, il n'y a pas de montage?» Invitée sur «Questions d’info», émission diffusée sur LCP et France Info, Ségolène Royal s’est laissé aller à quelques facilités de langage sur les ministres qui «pleurnichent», avant de le regretter et de souhaiter que cette phrase soit coupée. Elle pensait sincèrement que l’émission était montée après enregistrement, ce qui n’est pas le cas.

Retrouvez l'émission en intégralité en cliquant ici.

«Je retire cette phrase, vous couperez au montage»

Ségolène Royal explique que «si les ministres commencent à pleurnicher c’est embêtant», avant de revenir immédiatement sur cette phrase en précisant: «Non, je retire cette phrase, vous couperez au montage.» Sous son regard très incrédule, les journalistes lui expliquent alors que «non, il n’y a pas de montage». Elle ne les croit toujours pas, ils ajoutent alors: «On parie si vous voulez.»

L’émission a de fait été diffusée mercredi soir. Le site de l’émission a le lendemain, jeudi, isolé ce passage, donnant des explications gentilles et amusées sur la séquence. Ségolène Royal, elle, avait précisé: «Ça risque d’être pris comme condescendant ou désobligeant.»