Off Secrets et Coulisse sur France 4
Off Secrets et Coulisse sur France 4 - Capa
* Alice Coffin

David Pujadas poursuivi jusqu’aux cabinets. Oui, les deux reportages signés Capa vont dans les moindres petits coins pour nous faire vivre  mardi soir à 20h50 sur France 4 les coulisses du JT de 20h de France 2, et celles des matinales d’Europe 1 et Fun Radio.

Le numéro de la collection «Off, Secrets et Coulisses » est donc consacré à la télévision et à la radio. 20 Minutes a demandé à Bruno Jex, qui a suivi Pujadas et Maryse Burgot, la correspondante de France 2 aux Etats-Unis au moment de la réelection d’Obama et Reza Pounewatchy , qui s’est réveillé tôt pour arpenter les couloirs des matinales radio, de décrire ces coulisses.

Fun radio veut «venir faire chier NRJ» et «venir emmerder Skyrock»

Un constat commun: la concurrence règne partout.  A Fun Radio on confie vouloir «venir faire chier NRJ partout où on peut les emmerder, venir emmerder Skyrock partout où on peut les emmerder » (sic). «On est dans un environnement hyper concurrentiel, confie Bruno Jex. Je pensais même que cela rendrait l’approche difficile pour montrer les coulisses du 20h. Les recettes le savoir-faire sont bien gardés, on parle d’une guerre sans merci entre les deux JT qui se déroule depuis des dizaines d’années. Pas question de trop montrer les points faibles!»

Bon, pour Pujadas, ça va. Est-ce parce que le présentateur de France 2 est vraiment comme le dit Bruno Jex «super pro», ou parce qu’il a travaillé pour Capa, en tout cas le reportage est très élogieux . La voix d’Off expliquant même lors d’une rencontre avec Patrick Cohen «lorsque ces deux là sont dans la même pièce, les discussion volent haut!»

«La direction d’Europe 1 a toujours l’oreille rivée sur ce que font les concurrents»

La concurrence n’est pas nouvelle «mais elle a changé d’objet, note Bruno Jex. Désormais les équipes du 20h se battent pour que jamais le téléspectateur ne décroche. On les a observés en réunion, ils discutent chaque seconde de JT pour ne perdre personne. Les 20h s’intéressent beaucoup plus à la forme, à la manière de raconter un sujet qu’avant.». 

A la radio aussi, «c’est l’enjeu de l’audimat qui prime», estime Reza Pounewatchy qui a mené l’enquête. Cela ne préoccupe pas tant les journalistes que l’échelon au-dessus, la direction. Je n’ai pas pu le capter à l’écran mais ils ont l’oreille rivée sur ce que font les concurrents!». Des concurrents qui n’ont pas toujours souhaité être filmés. D’abord contacté, NRJ a refusé les équipes de Capa sans explication.