L'acteur français Antoine de Caunes, à la cérémonie des Césars, à Paris, le 22 février 2013.
L'acteur français Antoine de Caunes, à la cérémonie des Césars, à Paris, le 22 février 2013. - PATRICK KOVARIK / AFP

J.M. avec N. Beu.

Antoine de Caunes prendra la tête du «Grand Journal» sur Canal+ la saison prochaine. Michel Denisot l'a confirmé lui-même lundi soir, en direct, alors que l'information avait déjà fuité en fin d'après-midi sur le site Liberation.fr. «Je lui souhaite beaucoup de réussite, a expliqué l'animateur. C'est un excellent choix évidemment. Il connaît bien la maison, il connaît l'endroit, il connaît ces studios et donc il sera là à la rentrée de septembre.»

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
LE GRAND JOURNAL du 17/06/13 - Part. 3 La météo de Doria

Selon Libération, l’ancien présentateur de «Nulle Part Ailleurs», «Des enfants du rock » et de «Rapido» présenterait un «Grand Journal» fortement remanié, gardant son aspect actu mais beaucoup plus axé sur la culture et le divertissement, et qui pourrait bien avoir des faux-airs d’un late-show à l’américaine», précise le site.

Sur son compte Twitter, où il est très actif, Antoine de Caunes est, lui, resté silencieux lundi soir... mais pas sa fille, Emma de Caunes.

Un retour aux sources

Le 6 juin, Antoine de Caunes, 59 ans, avait pourtant démenti succéder à Michel Denisot, qui a annoncé le lendemain qu’il quittait les rênes du «Grand Journal» après l’avoir animée pendant neuf ans. Au Mouv, il affirmait: «Dans l’état actuel des choses, je suis occupé à la rentrée 2013. […] Je tourne dans un long métrage.» Si l’hypothèse d’un nouveau présentateur du Grand Journal à la rentrée se confirmait, serait-ce lui? «Non», avait-il répondu.

Ces dernières semaines, les noms de Maïtena Biraben, Ali Baddou et Alessandra Sublet avait circulé. Mais la chaîne en a décidé autrement. Pour Antoine de Caunes, c'est un retour aux sources, puisque c'est sur Canal+ que le comédien et animateur a fait une grande partie de sa carrière. De 1987 à 1995, sur un registre comique, il coprésentait avec Philippe Gildas, «Nulle part ailleurs», émission de talk-show du soir.