Chloë Sévigny, tueuse transexuelle.
Chloë Sévigny, tueuse transexuelle. - SKY ATLANTIC/RED PRODUCTIONS

Anne Kerloc'h

 

Parmi les séries britanniques diffusée en France, «hit and Miss», ce soir à 22H45 sur Canal+ se distingue. Pourquoi il ne faut absolument pas la rater.

Parce que Chloë Sevigny y change de sexe

L'icône indé d'Hollywood incarne une tueuse à gages transexuelle en attente de son opération. Des scènes de douche permettent, dès les dix premières minutes du pilote, d'admirer le talent des prothésistes. Loin des séries US (« Dirty Sexy Money », « Ally McBeal » «Glee»…) qui n'osent le trans qu'en personnage secondaire, et de manière elliptique. « Dans ces séries, la transsexualité est abordée par la parole et pas par l'image. Là, on est dans la vérite crue et nue, c'est assez britannique en ce sens », note Anne-Sophie Vermorel, journaliste pour le site Séries Addict. Appellons un pénis un pénis, et montrons-le si le scénario le justifie.

Parce que la série est signée Paul Abbott.

Le créateur britannique de séries multi-médaillées et polygéniales. Dont « Shameless » et ses prolos blancs, affreux, sales et tordants qui a même bénéficié d'un remake américain. Et la non moins fameuse « State of Play », vertige sur le pouvoir du politique et de la presse.

Parce que c'est universel.

Pour payer les frais de sa chirurgie, Mia doit multiplier les exécutions. Soit « enlever la vie pour gagner la sienne et jouer d'une violence considérée comme masculine pour devenir une femme. C'est très fort pour faire réfléchir sur la notion d'apparence, de féminité et d'identité », souligne Anne-Sophie Vermorel. D'autant que Mia se découvre un fils caché et doit prendre la tête d'une tribu d'enfants perdus après la mort d'une ex… Donc devenir à la fois femme, père et mère. Une histoire de vies.

Le teaser de Canal+

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
HIT & MISS - TEASER 2