Exclusif: Découvrez trois épisodes de la série «Vestiaires» en exclusivité

3 contributions
Publié le 9 novembre 2012.

TELEVISION – Romy et Orson, les deux nageurs handicapés héros de la série courte «Vestiaires», sont de retour lundi sur France 2...

C’était loin d’être gagné d’avance. En prenant le risque d’aborder le délicat sujet du handicap, France 2 a pourtant attiré 1,5 million de personnes en moyenne pour la saison 1 de «Vestiaires». Un bon score qui a encouragé la chaîne à commander une saison 2 et à programmer le format court humoristique en prime-time. A partir de ce lundi, 40 épisodes (soit le double de la saison 1) seront diffusés chaque soir à 19h50.

A l’origine de «Vestiaires», il y a Abda Abdelli et Fabrice Chanut, deux scénaristes tous deux handicapés qui incarnent à l’écran Romy et Orson, les deux personnages principaux de l’équipe handisport d’Aubagne. «Filmer le handicap et ne plus regarder que les acteurs qui nous font rire, d’un humour décapant, sur eux-mêmes, sur nous-mêmes» est leur ambition. «Notre facilité pour écrire, c’est qu’on est tout le temps handicapé… On voit le monde autrement et c'est assez inépuisable», avaient-ils confié il y a quelques mois à 20 Minutes alors qu’ils étaient en pleine écriture de la saison 2. 

«Cette année, toute l’équipe de nageurs handisports devra composer avec de “drôles” de loustics valides», annonce France 2. Or les valides, «quand y’en a un ça va, c’est quand y’en a plusieurs que ça pose problème», lance un nageur dans l’épisode «Racisme». Un épisode que vous pouvez retrouver ci-dessous en exclusivité, avec deux autres en bonus:

«Vestiaires»: «Rencontre d'un type» «Vestiaires»: «Animal» «Vestiaires»: «Racisme»

A.L
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr