Philippe Bies a été élu député en juin.
Philippe Bies a été élu député en juin.

Dans un communiqué, publié ce lundi, Philippe Bies annonce renoncer à la vice-présidence de la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS), en raison de l'application de la règle du Parti socialiste sur la limitation du cumul des mandats. Le député PS de la deuxième circonscription du Bas-Rhin, élu en juin, quittera ses fonctions « au mois de décembre prochain », indique-t-il. L'annonce intervient après quelques jours de polémique concernant la volonté du président de la CUS de conserver Philippe Bies à ses côtés. Une nouvelle qui avait été critiquée par Raphaël Nisand, maire PS de Schiltigheim, dans une tribune. « Jacques Bigot m'a effectivement demandé de poursuivre l'action engagée dans le domaine de l'habitat. Il ne l'a pas fait par amitié (...) mais parce que nous entrons dans la période d'évaluation à mi-parcours de notre programme local de l'habitat (PLH)», explique Philippe Bies. Concernant ses fonctions d'adjoint à la ville de Strasbourg, il affirme avoir demandé à Roland Ries son remplacement « d'ici au conseil municipal du 24 septembre ».A.I.