Le Vél'Hop défend son bilan

0 contributions
Publié le 12 juillet 2012.

Transports Le système a été mis en cause

La ville n'a pas tardé à réagir. Classé 32e sur 40 systèmes européens de vélo-partage par une étude de l'Automobile Club, le Vél'Hop est pointé du doigt à divers niveaux : pas d'application pour smartphone, un site uniquement disponible en français, pas assez de stations et ce fameux modèle qui consiste à ramener son vélo là où on l'a pris.

Une question de coût
Alors Alain Jund, adjoint en charge de l'urbanisme, a dégainé ses chiffres. « D'abord, l'étude porte sur 250 vélos. Là, on s'interroge, sachant qu'on met à disposition des usagers 3 772 vélos. Ensuite, Fabienne Keller, qui nous est tombée dessus avec frénésie, parle d'un coût de 3 millions d'euros. Il est en fait d'un million et demi. »
Le coût reste d'ailleurs l'une des questions centrales du vélo-partage. Le système Decaux, certes plus pratique, nécessite néanmoins d'incessants allers-retours pour réalimenter les stations les plus populaires. « Le coût de revient, c'est entre 3 500 et 4 200 € par vélo et par an. A Strasbourg, on est entre 350 et 450 €. » Bonne nouvelle, donc, pour le contribuable.
Autre chiffre qui doit tordre le cou aux rumeurs de désamour des Strasbourgeois pour leur vélo vert, l'utilisation des Vél'Hop a progressé de 49 % entre les premiers semestres 2011 et 2012. Forcément, habiter une agglomération aménagée de 560 km d'itinéraires cyclables, ça peut inciter à privilégier le deux-roues. « Dans les autres agglos, cette part modale du vélo n'est que de 1 à 3 % », souligne, malin, Alain Jund.
Si la politique globale de Strasbourg n'a jamais été remise en cause, le cas plus particulier du Vél'Hop est comme un bouton sur le nez. Alors promis, l'application et le site en anglais et en allemand seront fournis à l'automne.

sébastien ruffet
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr