L'espace de vente sera animé par douze producteurs locaux d'ici à la fin 2013.
L'espace de vente sera animé par douze producteurs locaux d'ici à la fin 2013.

Philippe Wendling

Depuis un incendie en 2001, la partie avant de l'Ancienne douane, située face au Musée historique, est inutilisée. L'espace au rez-de-chaussée ayant été par le passé dédié à l'art et à la culture, plusieurs associations avaient demandé qu'il retrouve sa vocation originelle. Cela n'est pas « indispensable », selon le maire (PS) Roland Ries, car la ville dispose « déjà d'un certain nombre de salles d'exposition et d'autres sont en projets ». Résultat, le lieu « va devenir un pôle des circuits courts », comprendre un point de vente de produits issus de l'agriculture alsacienne, explique l'adjointe (PS) Françoise Buffet. Détaillé jeudi, le dossier sera entériné lundi en conseil municipal.

Des restaurants à l'étage
Visant à pallier « un déficit d'offre alimentaire au centre-ville » et à développer l'économie de proximité, ce magasin de 120 m2 sera animé par douze producteurs locaux. Choisis actuellement par la Chambre d'agriculture, ils représenteront chacun une filière: fruits, légumes, lait, viandes... Ils proposeront du bio, mais pas uniquement.
« L'ouverture de ce magasin collectif est prévue à la fin de l'année 2013 », précise Françoise Buffet. Puis, à une date non fixée, « nous avons l'idée d'ouvrir, au-dessus de ce commerce, un ensemble de petits restaurants proposant de la cuisine d'ici et d'ailleurs », poursuit Roland Ries. Un temps pressenti au sein de l'Ancienne douane, un espace de présentation des vins de la Couronne d'or de Strasbourg, pourrait, lui, voir le jour place du Château, dans un local à côté de la poste de la cathédrale.