Des initiations à diverses danses, dont la Salsa, seront proposées du mercredi au dimanche.
Des initiations à diverses danses, dont la Salsa, seront proposées du mercredi au dimanche. - Archives / G. Varela / 20 Minutes

Philippe Wendling

«AStrasbourg, on est quand même encore assez « houm papa ». C'est dommage. Il existe tant de musiques et de danses à découvrir », souligne Antoine Johner. Pour la troisième année, il s'apprête à animer la Guinguette du Rhin, au Jardin des Deux-Rives. Le concept est simple : inviter les Strasbourgeois à venir jouer les divas dans un dancing associatif de 200 m2, aménagé sous un chapiteau en bordure du Rhin. « La Riviera de la danse », comme l'a rebaptisé Antoine, ouvrira ce jeudi soir à 20 h, par un bal, et ne se refermera que le 16 septembre*. « En plus de danser, les gens pourront aussi participer à des démonstrations et à des initiations gratuites proposées par des associations de salsa, de country, de tango… », précise le maître des lieux. Lors des deux premières éditions, 4 500 et 8 600 personnes avaient, respectivement, enflammé le dancefloor. Cet été, 12 000 sont attendues.

Des concerts le vendredi
Nouveauté de la saison, outre des shows et des bals, la Guinguette « va proposer des cours de danse, s'enthousiasme Cécile, leur organisatrice. Beaucoup de gens qui ont assisté aux démonstrations l'an passé ont voulu se mettre à la pratique. Le problème, c'est que l'été, quand ils sont en vacances et ont donc le temps de s'y mettre, les écoles de danse sont toutes fermées. » Les cours (payants) seront, par exemple, consacrés à l'apprentissage de la valse, du rock et de la zumba. Ils s'adressent à tous les âges et tous les niveaux. « Comme la danse ne va pas sans musique, nous avons aussi prévu des concerts, tous les vendredis, afin de permettre notamment à de petits groupes de se faire connaître », poursuit Antoine. Et comme si ça ne suffisait pas, dit-il, la Guinguette offre également « une terrasse unique sur le Rhin ».