Découvrir des maisons d'architectes

0 contributions
Publié le 13 juin 2012.

Initiatives Les « Journées d'Architectures à vivre » se déroulent les deux prochains week-ends

«Comment réduire sa facture énergétique ? Quels sont les matériaux adaptés à un environnement contraint ? Ce type de questions, les constructeurs de maisons ne les prennent pas toujours en compte, contrairement à nous, plaide l'architecte Lionel Beck. Le public pense aussi souvent que s'orienter vers notre profession pour un habitat individuel n'est pas concevable, notamment pour une question de coûts. Or, c'est le contraire. » Afin d'expliquer son métier, Lionel Beck fera visiter, samedi, deux de ses réalisations à Oberschaeffolsheim et Ergersheim, lors des « Journées d'Architectures à vivre ». Une dizaine d'autres maisons sont aussi à découvrir dans la région, ce week-end et le suivant. L'inscription (2 €) se fait sur www.journeesavivre.fr.


Pallier les contraintes
À Oberschaeffolsheim, Lionel Beck a conçu une maison façon belvédère, dotée d'une toiture végétalisée et recouverte de PVC aluminium. « Son architecture minimaliste a pour buts d'offrir une bonne qualité thermique et de s'inscrire sur un terrain restreint avec un budget serré. Elle prouve que, malgré les contraintes, on peut faire du contemporain si tous les paramètres sont bien pensés. »
Autre exemple : la Villa Paris à la Cité des Chasseurs de la Robertsau. Bâtie dans les années 1930 puis après la Seconde Guerre mondiale, la cité abrite une cinquantaine de chalets en bois. « L'un d'eux ayant brûlé à la fin des années 1990, nous avons construit sur ses fondations une maison de 200 m2 conservant la particularité du quartier, tout en la réinterprétant de façon contemporaine, précise l'architecte Renaud Hasselmann, qui animera sa visite du 22 au 24 juin. Ainsi, tout en gardant une ossature en bois, nous avons réalisé un toit plat et accessible, ce qui est rare en Alsace, afin d'offrir un panorama sur l'Ill. On a aussi travaillé la fluidité dans la maison. Les espaces sont parfaitement déterminés mais se parcourent sans contrainte, comme la lumière qui les traverse de part en part. »

Philippe Wendling
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr