À 16 h, le taux de participation ne s'élevait qu'à 43,89 % dans le Bas-Rhin.
À 16 h, le taux de participation ne s'élevait qu'à 43,89 % dans le Bas-Rhin. - G. Varela / 20 Minutes

P. Wendling et L. Damiano

L'Alsace rurale est restée à droite dimanche, au soir du premier tour des législatives. Comme le résume le maire PS strasbourgeois Roland Ries, la gauche « a encore du chemin à faire à la campagne ». Plus globalement, tous les partis doivent convaincre en vue du second tour, le taux de participation ayant été faible. En fin d'après-midi, seuls 43,89 % des Bas-Rhinois s'étaient exprimés.

Furst devient député-maire. Profitant de la défection du député sortant Alain Ferry, Laurent Furst a été élu au premier tour dans la circonscription n°6. Avec 51,67 % des voix, le maire UMP de Molsheim devance le FN (17,82 %) et le PS (16,01 %). Son score, analyse-t-il, « est dans la fourchette haute de mes espoirs. Je tablais sur 48 à 52 %. »

Reiss réélu à Wissembourg. Le député Frédéric Reiss garde son siège dans le nord du département, avec 53,64 % des voix, devant le FN (20,54 %) et le PS (17,59 %). L'UMP se veut néanmoins modeste : « Dans un contexte présidentiel totalement différent de 2007, c'était plus difficile que je ne le pensais. »

Herth à un cheveu à Sélestat. Avec 49,31 % des suffrages, le député UMP sortant devra partir pour un second tour, face à l'écologiste Daniel Ehret (22,20 %). Déçu ? « J'avais gagné avec 58 % des voix au premier tour en 2007. Quand la majorité présidentielle change, on dit que le sortant perd 10 % des voix. J'ai fait mieux. »

On s'écharpe entre maires. Au second tour, deux UMP s'affronteront dans la 9e circo. La maire de Bischwiller Nicole Thomas, candidate investie du parti, talonne de 5 % Claude Sturni, l'édile d'Haguenau (30 %). Elle appelle les électeurs et abstentionnistes « à se reporter sur sa personnalité ». À noter le bon score, dans ce secteur à droite, de Clarisse Chabod. La plus jeune candidate du PS obtient 19 % des voix.

Un duel à droite dans la 7e. Dans le canton de Saverne, où Émile Blessig ne se représentait pas, l'UMP Patrick Hetzel retrouvera dimanche prochain le divers-droite Thierry Carbiener. Ils ont recueilli, respectivement, 31,43 % et 20,51 % des suffrages. « Nous avons enclenché une dynamique, il faut la poursuivre dans la semaine à venir », estimait dans la soirée Hetzel, persuadé de l'emporter.

Affrontement droite/gauche. Soutenu par l'élu sortant Yves Bur, l'UMP Sophie Rohfritsch a obtenu 43,94 % des voix dans la circon 4, Strasbourg-campagne. Elle sera opposée au 2nd tour à la socialiste Nadine Soccio (23,31 % des voix).