0 contributions
Publié le 7 juin 2012.

Législatives Le parti espère capitaliser les résultats de Marine Le Pen

Au soir du premier tour de la présidentielle, le 22 avril, avec 16,62 % des voix, Marine Le Pen obtenait la deuxième place dans le Bas-Rhin, derrière Nicolas Sarkozy mais devant François Hollande. La frontiste finissait même en tête dans quelque 80 communes rurales. « Dans une élection, rien n'est acquis d'avance, mais si on se base sur la présidentielle, nous devrions réaliser, dimanche, de bons scores aux législatives, espère Christian Cotelle, le secrétaire départemental du FN. Nous pourrions bien nous maintenir au second tour dans huit des neuf circonscriptions. Seule celle de Strasbourg-centre paraît plus difficile. »

Quid de l'abstention
Le FN est « optimiste, mais oui, on peut s'attendre à des triangulaires, analyse Philippe Breton du Groupe de recherche sur l'extrême droite en Alsace. Cela dépendra notamment de l'abstention. » La raison : seuls les candidats obtenant un suffrage au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits sur les listes se maintiennent au second tour. « Généralement, une part importante de l'électorat du FN vote à la présidentielle, mais se déplace peu pour les enjeux plus locaux, poursuit Philippe Breton. J'ai tendance à croire que ce sera à nouveau le cas. » Pas étonnant, Christian Cotelle pense le contraire, car, dit-il, « les gens votent FN par conviction et non par contestation, comme l'avancent certains. » « Si le taux d'abstention est fort, le risque d'un FN au second tour est nul, estime pour sa part André Reichardt, le leader bas-rhinois de l'UMP. A la limite, la question pourrait se poser à Haguenau, et encore. » La cause : la candidature de deux membres de son parti dans cette circonscription. Pour le secrétaire du PS, Mathieu Cahn, « le risque d'un maintien du FN est faible, y compris à Haguenau. Mais si nous n'étions pas au second tour dans des circonscriptions et que ses candidats se maintenaient, nous appellerions sans état d'âme à leur faire barrage. »Lire aussi p. 6 et 8

Philippe Wendling
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr