Tous les animaux ne sont pas à prendre sous son aile

Faune Des associations lancent un appel en cette période de reproduction

Philippe Wendling

— 

Ne pas donner de pain aux cygnes.

Ne pas donner de pain aux cygnes. — G. Varela / 20 Minutes

Vouloir sauver un animal part d'une bonne volonté, mais peut s'avérer problématique, pointent la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et le Groupement ornithologique du refuge nord Alsace (Gorna). « En cette période de reproduction, beaucoup d'oisillons tombent du nid, dit Charles Thonon du Gorna. Les gens veulent s'en occuper pensant qu'ils sont en danger, or ce n'est pas toujours le cas. »

Mieux vaut contacter
les associations avant d'agir
« Par exemple, peu de personnes savent qu'une chouette quitte le nid avant même de savoir voler, poursuit Charles Thonon. Les parents viennent les nourrir au sol. Il ne faut donc pas s'en occuper ou la déplacer, à moins qu'elle ne soit en danger ou blessée, car si ses parents ne la retrouvent pas, au bout de quelques jours, ils quittent l'endroit. Le mieux est de nous appeler ou la LPO. C'est pareil pour les faons et les lièvres. Nous nous chargeons de récupérer, quand il le faut, les animaux afin de les replacer dans leur milieu naturel. »
« Surtout, il ne faut pas nourrir les animaux avant de nous contacter, ajoute Marcel Manceau, du centre de soins de la LPO. Toutes les espèces d'oiseaux ne mangent pas la même chose. Beaucoup de gens donnent du pain aux cygnes et aux canards, alors qu'il ne faut surtout pas. On le voit souvent au parc de l'Orangerie, notamment. C'est un peu comme si on nourrissait un enfant qu'avec des bonbons. Certes, un cygne va manger le pain, mais cela va engendrer des carences qui pourront lui être fatales, notamment durant l'hiver suivant. »

Coordonnées

Le Gorna est joignable au 03 88 01 48 00 (maison forestière du Loosthal à Neuwiller-les-Saverne). La LPO au 03 88 04 42 12 (1, rue du Wisch à Rosenwiller) et au 03 88 22 07 35 (8, rue Adèle-Riton à Strasbourg).

Mots-clés :

Aucun mot-clé.