Le site alsacien affiche la couleur.
Le site alsacien affiche la couleur. - G. Varela / 20 MInutes

Arnaud Guiguitant

L'initiative a de quoi faire sourire. Un chef d'entreprise de 50 ans, installé à Heiligenstein, vient de créer un moteur de recherche 100 % alsacien. Baptisé Koogel, il fait référence, non sans humour, au grand frère américain Google, dont il reprend les pages de résultats. « La connotation alsacienne est voulue, précise son concepteur Olivier Andrieu. Ce nom est une façon amusante de prononcer Google avec l'accent d'ici. »

Un annuaire spécifique à la région
L'idée d'un outil de recherche qui privilégierait les liens parlant de la région, Olivier l'a eue à l'automne dernier, lors d'une balade à Riquewihr. « Je me suis dit que pour les touristes, il n'existait pas de moteur de recherche spécifique à l'Alsace, où l'on pourrait trouver en un clic un restaurant, le nom d'un vin ou une recette de choucroute », explique-t-il.
Sur la page d'accueil du site, flanquée du drapeau aux couleurs de la région, il suffit de taper les mots « restaurant », « auberge » ou « musée » pour voir s'afficher les sites web d'établissements locaux. « Les premiers résultats trouvés concernent d'abord l'Alsace. On a aussi répertorié des sites qui mettent en avant la région, comme les offices de tourisme ou les conseils généraux », ajoute-t-il. Au total, plus de 300 sites généralistes ont été référencés.
Conçu comme un « annuaire », ce moteur de recherche vise les touristes internautes qui cherchent une information rapide, sans se perdre dans les fils de la Toile. « C'est une boîte à idées qui est amenée à évoluer », conclut Olivier.

5 000 visites par jour

Depuis jeudi dernier, date du lancement du site sur la Toile, koogel.fr est consulté en moyenne 5 000 fois par jour.Au palmarès des termes les plus recherchés, on retrouve les mots « vin », « hôtel », « visite » « restaurant » et « choucroute ».