Les étudiants sur le pied de guerre malgré les vacances scolaires. Le syndicat Unef appelle à une journée d'action, aujourd'hui, dans toute la France. A Strasbourg, « une banderole devrait être déployée dans le centre-ville, indique Romaric Devidal-Storck, le secrétaire général, sans plus de précision. Il faut montrer que les jeunes sont toujours mobilisés. » Alors que la Coordination nationale lycéenne appelle, elle aussi, à une journée d'action, le Syndicat général des lycéens (SGL) du Bas-Rhin s'abstient. « Il est déjà difficile de mobiliser les troupes pendant les vacances, cela ne sert à rien de multiplier les actions, lâche Marie Hertzog, la représentante départementale de la SGL. On demande déjà aux lycéens de venir manifester jeudi. Le but, c'est d'être le plus nombreux possible à ce moment-là. »S. de A.