Le Bas-Rhin et l'État signent un contrat de lutte contre la précarité énergétique

0 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

Urbanisme Benoist Apparu, secrétaire d'Etat chargé du Logement, est à Haguenau, ce matin

Le conseil général va signer un contrat local d'engagement contre la précarité énergétique avec Benoist Apparu, le secrétaire d'Etat au Logement et à l'Urbanisme, ce matin à Haguenau. Premier du genre au niveau national, le contrat s'inscrit dans le cadre du programme Habiter mieux. Initié par le gouvernement, il vise « en traitant les causes de la précarité énergétique » à réduire les factures des particuliers tout en « augmentant leur confort ».
« Il faut s'éloigner du cliché qui associe systématiquement la propriété à la grande richesse. La réhabilitation thermique de ces logements, c'est un enjeu environnemental fort, mais c'est aussi un enjeu de solidarité nationale », dixit Benoist Apparu. Pour ce faire, un accompagnement sera proposé à des ménages afin d'établir un diagnostic de leur logement. Ils seront suivis lors de la réalisation des travaux. Si ces derniers améliorent de 25 % la performance énergétique et que le propriétaire remplit certaines conditions, une prime de 1 100 € lui sera accordée. Elle pourra être majorée de 500 € par une collectivité, une option retenue par le département 67.

Un complément au Warm Front
« Le Bas-Rhin a déjà derrière lui une expérience réussie dans la lutte contre la précarité énergétique, explique Benoist Apparu. Cette expérience, nous allons pouvoir l'amplifier et surtout la multiplier sur l'ensemble du territoire. » Pour le conseil général, la signature du contrat local d'engagement tend à « donner un coup d'accélérateur » à son dispositif Warm Front initié en décembre 2009. Ce fonds d'aide social s'adresse à des propriétaires à faibles ressources voulant opérer des travaux énergétiques. Il permet une prise en charge pouvant atteindre 80 % du coût du chantier, le complément pouvant être financé par un taux à prêt zéro. Par le biais du contrat local d'engagement, l'objectif du département est d'aider 600 foyers d'ici à 2013. Selon Benoist Apparu, « il permettra d'assurer à des ménages très modestes un financement de travaux de l'ordre de 10 000 € et parfois beaucoup plus dans le cas de situation d'insalubrité ».

Philippe Wendling
Financements

A l'échelle nationale, 300 000 ménages devraient être bénéficiaires du programme Habiter mieux. Quelque 135 000 le seront d'ici à 2013, 165 000 de plus avant 2017. D'un coût estimé à 1,25 milliard d'euros, il sera financé par l'Etat à hauteur de 500 millions d'euros, et de 750 millions d'euros par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) . Les collectivités, des fournisseurs d'énergie et autres organismes, comme la Caisse nationale d'assurance vieillesse, devraient également mettre la main au portefeuille. Les conditions à remplir pour profiter du dispositif vont être mises en ligne sur les sites du ministère de l'Ecologie, de l'Anah et du conseil général : www.anah.fr, www.bas-rhin.fr et developpement-durable.gouv.fr.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr