Chaussettes anti-tiques

« Un grand pas pour les amoureux de la nature », estime Labonal. La société de Dambach-la-Ville commercialise, dès demain, les « premières chaussettes anti-tiques ». Elabor&eacut...

— 

« Un grand pas pour les amoureux de la nature », estime Labonal. La société de Dambach-la-Ville commercialise, dès demain, les « premières chaussettes anti-tiques ». Elaborées depuis un an, elles contiennent un « principe actif qui repousse les tiques et agit sur leur odorat et leur système nerveux ». Les insectes n'arriveraient plus à «  se fixer à la peau ». Chaque année, leurs piqûres sont à l'origine de 12 500 cas de la maladie de Lyme en France. Labonal espère vendre 50 000 à 100 000 paires de ces socquettes par an. Tout type confondu, les 120 salariés de la société produisent annuellement 4,5 millions de paires.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.