L'Alsace produit plus d'énergie électrique qu'elle n'en consomme, mais doit développer les énergies renouvelables. « Leur part est faible, puisqu'elle ne représente que quelques pour cent » dans la production globale, a souligné hier Alain Liger, directeur de la Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire). L'organisme est notamment chargé d'instruire les dossiers ouvrant droit à l'obligation de rachat par les opérateurs énergétiques (EDF...) de l'électricité produite par les particuliers ou les agriculteurs. Un dispositif de plus en plus utilisé : alors que 150 dossiers ont été examinés en 2007, le même nombre de demandes a déjà été atteint depuis début 2008. Elles concernent généralement des installations photovoltaïques, qui représentent dans la région 5 200 kW.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé