Mieux vaut en rire. La « malédiction » qui entoure le grand sapin pour les fêtes de fin d’année vient de vivre un nouvel épisode, ce jeudi matin, avec la coupe du sapin érigé il y a tout juste une semaine. Ce deuxième sapin, (le premier ayant cassé au moment du levage) sur lequel une fissure a été détectée, doit être remplacé dimanche matin par un nouvel arbre.

>> A lire aussi : VIDEO. Et si on arrêtait d’installer un grand sapin de Noël place Kléber?

Alors que le bûcheron lançait sa tronçonneuse sous les yeux des badauds et des médias venus en nombre, des hurlements, des rugissements ont retenti dans l’arbre. Le bûcheron s’est-il coupé avec sa machine ? Que nenni.

Non, un troll est alors descendu de l’arbre avant de s’échapper pour disparaître dans une ruelle sous les yeux amusés de l’élu Alain Fontanel, initiateur de cette tentative de détournement d’une l’histoire, qui, avouons-le, frôle le fiasco.

A présent, nul doute, le mauvais sort est conjuré. Le sapin n’est plus « trollé ». D’ailleurs, il sera possible de récupérer des branches (et peut-être plus) ce jeudi entre midi et 14h. Si le troll ne revient pas dans les parages…